Pyrénées-Atlantiques : 18 truies prisonnières du lisier sauvées

PUBLICITE

Dix-huit truies ont été sauvées par les pompiers dans un élevage de Moncaup, situé dans les Pyrénées-Atlantiques, dimanche 8 novembre 2020, comme le rapporte le site de la Fondation 30 Millions d’Amis. Les animaux étaient prisonniers de leurs propres excréments suite à l’effondrement des caillebotis permettant l’évacuation du lisier.

 

[Intervention spécialistes]
Hier, dimanche 8 novembre, en début d’après-midi, les spécialistes animaliers et du…

Publiée par Sdis64 sur Lundi 9 novembre 2020

 

Les truies, qui se trouvaient dessus, ont chuté également. Il a fallu près de cinq heures aux pompiers pour sortir les animaux de cet enfer, en perçant les murs pour les évacuer en toute sécurité. Ce n’est pas la première fois qu’un accident de ce type survient dans un élevage intensif. En 2019, 23 cochons étaient morts dans des circonstances similaires à Plouzané, dans le Finistère. Une fois tirées d’affaire, les truies ont pu profiter d’un bref instant à l’air libre pour être lavées, avant d’être replacées à l’intérieur du bâtiment d’élevage. Elles n’échapperont pas à l’abattoir. Pourquoi un tel accident ? En 2019, un des sauveteurs à Plouzané avait expliqué que le lisier rongeait le béton et affaiblissait ainsi la structure.

 

L’élevage intensif crée de nombreux problèmes, et les Français se montrent de plus en plus critiques à son égard. Selon un sondage IFOP de janvier 2020, pour le compte de l’organisation, 81 % des Français s’opposent à cette pratique. Pour l’heure, la loi ne suit malheureusement pas, malgré des tentatives toujours avortées.

PUBLICITE