Puy-de-Dôme : un chien devient la mascotte de la gendarmerie

ADVERTISING

Radjah, un jeune Braque allemand, a connu un départ difficile dans la vie, comme le rapporte le site de la Fondation 30 Millions d’Amis. En effet, le chien a été retrouvé abandonné au bord d’une route par de jeunes automobilistes, à Lempty, dans le Puy-de-Dôme, en janvier 2021.

 

Le chiot était très maigre et affaibli. Les deux bons samaritains ont alors décidé de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire. Celui-ci a constaté que l’animal, qui avait la patte cassée, n’était ni tatoué ni pucé. Le couple, qui ne peut accueillir le chien de manière définitive, a prévenu la gendarmerie de Lezoux. Les gendarmes, touchés par l’histoire du chien, ont contacté la Majore Myriam Merlino, connue pour son amour des animaux. Elle confie :

 

Mon mari et moi sommes immédiatement sortis pour aller voir le Loulou. À sa vue, nous avons immédiatement craqué ! Il n’en a pas fallu plus pour nous décider à l’adopter.

 

[𝐀𝐃𝐎𝐏𝐓𝐈𝐎𝐍]

Mardi 12 janvier 2021, à 19h, la 𝐛𝐫𝐢𝐠𝐚𝐝𝐞 𝐝𝐞 𝐋𝐄𝐙𝐎𝐔𝐗 reçoit une victime un peu spéciale…

Un chiot de 5…

Publiée par Gendarmerie du Puy-de-Dôme sur Mardi 19 janvier 2021

 

Quelques jours après son sauvetage, le chiot, prénommé Radjah, a été opéré pour une facture du fémur. Très vite, Radjah s’est remis de ses émotions pour parfaitement s’adapter à cette nouvelle vie. Il a même déjà repris du poids. Radjah est devenu la mascotte de la gendarmerie de Lezoux.

 

Si le chien apprécie les humains, il adore encore plus la compagnie d’autres compagnons à quatre pattes. La brigade accueille en effet plusieurs animaux, sauvés comme Radjah. Myriam Merlino explique :

 

En 2005, nous avons recueilli une chienne croisée Dogue Argentin d’un mois et demi dont la maman avait été laissée pour morte sans nourriture, avec sa portée. Akéna a fait notre bonheur jusqu’en 2016.

 

Elle conclut :

 

Aujourd’hui, mon seul regret est de n’avoir aucun élément susceptible de poursuivre en justice les auteurs pour abandon et maltraitance. Mais je tiens à souligner la démarche des personnes qui ont secouru Radjah avec les moyens qu’ils pouvaient offrir : ils méritent notre respect pour leur geste.

ADVERTISING