Puce électronique pour chien et chat : comment s’assurer de son efficacité ?

puce électronique chat chien
ADVERTISING

En France, l'identification, par puce ou par tatouage, est obligatoire pour les animaux de compagnie, qu'il s'agisse de chiens, de chats ou de NAC (rongeurs, reptiles…). Cela peut vous permettre de retrouver votre animal s'il venait à se perdre mais est aussi obligatoire pour voyager avec lui à l'étranger.

 

puce électronique chat Source : Sante Vet

 

Faire identifier votre animal de compagnie augmente vos chances de le retrouver en cas de disparition de 40% (étude TNS/Sofres pour l'I-cad – Identification des carnivores domestiques).

 

Cependant, une fois que votre chat, chien ou NAC est tatoué ou pucé, il est nécessaire de toujours se montrer vigilant pour éviter les mauvaises surprises. Une puce peut par exemple migrer ou être défectueuse.

 

Voici nos conseils pour que l'identification par puce reste une solution fiable pour protéger votre animal.

 

Qu'est ce qu'une puce électronique ou transpondeur ?

 

La puce électronique sous-cutanée, ou transpondeur, permet d'identifier durablement un animal de compagnie. Elle n'est pas plus grande qu'un grain de riz et se pose en quelques minutes chez le vétérinaire.

 

 

Un transpondeur n'émet pas d'ondes une fois posé. La puce reste inerte et ne peut être activée que par le champ électromagnétique du lecteur de puce.

 

La puce contient un numéro unique permettant d'accéder aux informations stockées dans les fichiers d'identification. Les informations stockées dans le ficher d'identification sont :

 

  • le numéro d'identification de l'animal ;
  • son nom ;
  • sa date de naissance ;
  • le nom et les coordonées de son maître ;
  • son âge.

 

Puce électronique pour chien ou chat : pose et risques éventuels

 

Il n'est généralement pas nécessaire d'anesthésier l'animal pour poser une puce électronique. Une anesthésie locale peut être envisagée si le chien ou le chat est particulièrement agité ou stressé.

 

La puce est posée au niveau de la gouttière jugulaire de l'animal, c'est à dire juste à la base de sa tête. Une fois le dispositif en place, il est normalement très rare que la puce puisse se déplacer sous la peau.

 

Source : Clinique vétérinaire Calvisson

 

Dans la mesure où la plupart des puces sont posées sur des animaux n'ayant pas atteint leur taille définitive, une migration de 1 à 3 cm est considérée comme parfaitement normale et due à la croissance de l'animal. Lorsque la puce est posée, l'organisme du chien ou du chat est censé réagir en créant une membrane autour de la puce qui l'empêche de se déplacer.

 

A savoir : plus la puce est petite et légère, moins elle risque de se déplacer.

 

Contrôles et mises à jour de la puce électronique

 

Pour que la puce puisse jouer son rôle et permettre d'identifier votre animal s'il venait à disparaître, il est important de s'assurer que les informations qu'elle contient soient mises à jour. Veillez donc bien à effectuer vos éventuels changements d'adresse ou de numéro de téléphone sur le site de l'i-Cad.

 

S'il est très rare qu'une puce migre dans le corps de votre animal de compagnie, il n'est pas impossible qu'elle soit défectueuse ou qu'elle s'abîme si l'animal a un accident ou se blesse.

 

Dans certains cas très rares, il est également possible que la puce ressorte du corps de l'animal lors de la période de cicatrisation après la pose (environ trois semaines), ou, encore une fois, suite à un accident ou une blessure.

 

Pour éviter que votre chat ou votre chien ne se retrouve sans puce, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire de la vérifier à chaque fois que vous lui rendez visite. Un contrôle annuel lors du rendez-vous de vaccination est idéal.

ADVERTISING

3 Comments