Brisée par 60 années d’esclavage, cette éléphante ne s’attendait pas à une telle surprise

PUBLICITE

Le 30 avril dernier, Sontaya, une éléphante de presque 60 ans, a été sauvée d'un centre Thaïlandais dans lequel elle était contrainte de transporter des touristes jusqu'à 50 fois par jour, comme l'a rapporté le site américain The Dodo.

 

elephant-rescued-8Source: @SontayaBles

 

Après des années d'esclavage, le vieil animal était à bout de forces.

 

elephanr-rescued-9Source: @SontayaYoutube

 

Bouleversés par le sort de la pauvre bête, les bénévoles du refuge Boon Lott’s Elephant Sanctuary, situé à Pattaya, en Thaïlande, décident alors de lancer une collecte de fonds afin de sauver Sontaya.

 

72 heures plus tard, à la surprise générale, la fondatrice et directrice du refuge, Katherine Connor, annonce sur son site avoir récolté assez d'argent pour rendre l'animal à la liberté !

 

elephant-rescued-10Source: @SontayaYoutube

 

Le moment tant attendu est enfin arrivé.

 

Au moment du sauvetage, Sontaya attendait, enchaînée près d'un abris délabré. Elle était prête à repartir pour une longue et insoutenable journée de labeur.

 

Pourtant, Katherine, avec l'aide d'un bénévole, libèrent l'éléphante qui, docilement, se laisse diriger vers le camion qui va la mener jusqu'au refuge.

 

elephant-rescued-22Fonte: @BLESFacebook

 

34 heures plus tard, Sontaya arrive enfin dans sa nouvelle maison où d'autres éléphants l'attendent et avec lesquels elle ne tarde pas à faire connaissance.

 

elephant-rescued-5Source: @CelebrationSoraya

 

Tout cela, sans oublier les innombrables gestes d'attention des bénévoles…

 

elephant-rescued-9Source: @SontayaBles

 

elephant-freed-2Source: @CelebrationSoraya

 

Sondaya laisse derrière elle un passé rempli de violence et de souffrances. Comme tous les éléphants plongés dans l'univers touristique des pays asiatiques, elle aussi a été victime de "phajaan" ou "crushing", une méthode consistant à les dresser de la manière la plus cruelle qui soit.

 

Les éléphants sont confrontés à des tortures telles, qu'ils finissent par accepter n'importe quel ordre afin de ne plus jamais avoir à revivre ces moments terribles.

 

Katherine et ses collaborateurs voyagent constamment à travers la Thaïlande afin d'intervenir et sauver ces pachydermes victimes d'esclavage.

 

Mais leur mission ne s'arrête pas là.

 

Depuis maintenant plusieurs années, leur sanctuaire fait la promotion de différentes activités auprès des populations locales afin de mieux les sensibiliser au sujet. En condamnant ces méthodes abominables, l'association souhaite provoquer une prise de conscience.

 

elephant-torture-entrainement-3Source: @AnimalCruelty

 

Un objectif malheureusement difficile à atteindre. En effet, leurs dresseurs, appelés "mahout" dans le jargon local, sont eux-mêmes les esclaves de riches propriétaires de troupeaux d'éléphants.

 

Pour cette raison, dresseur est l'unique voie qui s'offre à eux, les obligeant à punir des animaux avec lesquels ils sont en réalité très proches et qui malheureusement partagent le même triste sort.

 

C'est le cas du dresseur de Sontaya qui, en larmes à l'annonce de sa libération, lui dit un dernier adieu en la bénissant et en lui souhaitant bonne chance.

 

elephant-rescued-7Source: @SontayaBles

 

Si vous souhaitez aider les associations telles que Boon Lott’s Elephant Sanctuary à mettre un terme à ces activités, vous pouvez offrir vos dons ici, ou bien tout simplement, refuser de prendre part à ce genre d'activités touristiques.

 

Dcécouvrez l'émouvante libération de Sontaya dans la vidéo ci-dessous :

 

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE