Pourquoi vous ne devriez jamais couper les griffes de votre chat, et ce que vous pouvez faire à la place

ADVERTISING

C’est la solution de facilité. Votre chat ravage votre canapé, détricote votre tapis, lacère la table du salon ?  Un coup de ciseaux et terminé, plus de griffes.

 

Vous pensez sans doute bien faire. Pourtant, c’est un véritable coup dur pour sa confiance en lui et son équilibre.  Imaginez, un matin, vous vous réveillez avec une partie de votre corps en moins. Et une des plus utiles pour vous défendre en plus.

 

Voici 4 raisons de ne jamais couper les griffes de votre chat. Et 3 choses que vous pouvez faire à la place.

 

1. Les griffes font partie de l’identité du chat.

cat-claw-1Source
Les chats sont des chasseurs exceptionnels, des grimpeurs hors-pair et des professionnels de l’autodéfense. Et tout ça, c’est grâce à leurs griffes. Même dans un appartement, ils s’en servent tous les jours.


2. Elles l’aident à rester en forme.

cat-claw-2Source
Les chats utilisent leurs griffes pour s’étirer, pour détendre leurs muscles, pour faire de l’exercice, pour jouer. Elles participent à sa bonne santé. Lui couper les griffes c’est le priver d’activités importantes pour son équilibre. Il aura plus de chance de développer des problèmes liés au manque de mouvement (arthrite etc.).


3. Pas de griffes = sans-défense.

cat-claw-gifSource
Si votre chat à accès à l’extérieur, lui couper les griffes est la pire des choses à faire. Sans elles, il n’a plus aucun moyen de se défendre. Il ne peut plus envoyer la patte pour intimider un agresseur (les chiens savent qu’il faut se méfier des griffes des chats), ni fuir en escaladant un mur ou en grimpant à un arbre. Les chats dégriffés peuvent se mettre à mordre pour se défendre, ce n’est pas leur comportement naturel.


4. C’est un coup dur pour sa confiance en lui.

cat-claw-4Source
Sans ses griffes, votre chat sait qu’il est devenu vulnérable. Il perd de son assurance. Même s’il vit en appartement, il ressent qu’il ne peut plus chasser ni se défendre. Certains chats développent alors des troubles du comportement et deviennent plus agressifs pour compenser

Bref, la coupe des griffes n’est pas une simple manucure. Même si certains chats le supportent, il y a des alternatives beaucoup plus douces.


5. L’éducation : “NON, pas le canapé!”

cat-claw-5Source
C’est faux de penser que les chats ne peuvent pas être éduqués. Soyez patient et ne cédez jamais. À chaque fois qu’il griffe au mauvais endroit, découragez-le d’une voix ferme. Bien sûr, ne le frappez jamais. S’il persiste, vous pouvez lui sprayer un peu d’eau sur le dos au moment où il commence la bêtise.


6. Vive les grattoirs.

cat-claw-6Source
Lui interdire le canapé ou les rideaux ne fonctionnera que si vous lui proposez une alternative. Les grattoirs sont très efficaces. Pour l’inciter à les utiliser, vous pouvez mettre de l’herbe à chats dessus (la cataire). L’idéal est d’en avoir à plusieurs endroits pour ne pas qu’il se lasse et recommence à lacérer votre plus beau fauteuil en velours.


7. L’arme ultime : l’arbre à chat.

cat-claw-7Source
Les chats aiment utiliser leurs griffes pour grimper. Et c’est un exercice excellent pour leur santé. Malheureusement, les rideaux sont souvent la seule piste de décollage qu’ils pratiquent si vous vivez en appartement. Si vous voulez qu’ils soient épargnés, un grand arbre à chat ou un tronc à griffer est la meilleure option. Ils lui permettent d’exercer ses talents sur une surface parfaitement adaptée.

 

cat-claw-8Source

Image de couverture : source

 

ADVERTISING