Plus de 300 tortues en danger retrouvées mortes dans un filet dérivant au Mexique

ADVERTISING

Plus de 300 tortues olivâtres ont été retrouvées mortes par des pêcheurs à la fin du mois d'août au large des côtes du Mexique. Les reptiles s'étaient retrouvés prisonniers d'un filet de pêche dérivant, comme l'explique le site du National Geopgraphic.

 

 

Hélas, la tortue olivâtre est une espèce en danger. Cette macabre découverte fait suite à la mort de 112 autres tortues, retrouvées échouées sur une plage de l'État de Chiapas, toujours au Mexique, quelques semaines plus tôt.

 

D'après le parquet fédéral chargé de la protection de l'environnement :

 

Elles sont mortes noyées il y a environ huit jours car elles étaient immobilisées dans des filets de pêche interdits d’environ 120 mètres de long. (Trad : Le Monde)

 

Source : Coordinación Estatal de Protección Civil de Oaxaca/Twitter

 

Les filets dérivants sont de véritables pièges mortels pour les animaux qui s'y retrouvent pris, car ils n'ont aucun moyen de s'en sortir. Une fois morts, les animaux attirent d'autres prédateurs qui à leur tour se retrouvent prisonniers, en un véritable cercle vicieux.

 

Source : Coordinación Estatal de Protección Civil de Oaxaca/Twitter

 

Malgré ce dramatique incident, la tortue olivâtre prospère aux larges des côtes du Mexique, qui a mis en place des lois très strictes concernant la pêche dans les années 1980. Si la perte de 300 tortues est à déplorer, elle ne remet pas pour autant en cause les efforts des biologistes pour assurer la survie de l'espèce. Elle tire cependant la sonnette d'alarme contre les filets dérivants et les dangers qu'ils posent à la faune marine.

 

Via : National Geographic

ADVERTISING