Plainte de la Fédération Française d’Équitation

PUBLICITE

La Fédération Française d’Équitation a décidé de porter plainte, alors que les affaires de cruauté sur les chevaux se multiplient en France, comme le rapporte le site d’informations BFMTV. Le 18 août, un autre cheval a été retrouvé égorgé dans un champ d’une ferme des Côtes-d’Armor.

 

La FFE veut combattre cette barbarie et en appelle désormais à la justice. Elle a déclaré dans un communiqué :

 

Face à la série d’actes de cruauté envers des équidés sur l’ensemble du territoire français, la Fédération Française d’Equitation annonce se porter partie civile aux côtés des propriétaires dès lors que ceux-ci ont déposé plainte.

 

Source : Pixabay

 

Avant d’ajouter :

 

Notre détermination à lutter contre toute forme de maltraitance envers les équidés est totale et nous souhaitons, en lien avec la Ligue française de protection du cheval, mobiliser l’ensemble des acteurs de la Filière cheval en France.

 

Depuis près de deux ans au moins, des animaux sont retrouvés morts dans des conditions atroces, mutilés, notamment au niveau de l’oreille droite. Si les cas présentent des similitudes, il reste encore difficile de tous les lier entre eux. Les autorités ignorent, de plus, les motivations qui se cachent derrière ces actes et évoquent de nombreuses possibilités, comme un rituel, un défi ou une simple poussée de sadisme.

 

En attendant, Serge Lecomte, le président de la FFE, appelle les propriétaires de chevaux à la prudence et demande à quiconque disposant d’informations de contacter au plus vite la police ou la gendarmerie.

PUBLICITE