Personne ne croyait en elle. Pourtant, cette chienne sourde a remporté un concours d’agilité

ADVERTISING

Seven est une Border Collie de 9 ans qui est née sourde. Malgré cela, la chienne vient de remporter le plus prestigieux des concours d'agilité.

 

seven-death-dog-1Source : @TheStar

 

Le chemin qui l'a menée à cet exploit a été long : lorsqu'elle intègre un refuge de la SPA de la Nouvelle-Écosse (Canada), à l'âge de 3 mois, les vétérinaires et employés du refuge constatent sa surdité totale et affirment qu'il sera impossible de la dresser. C'est d'ailleurs pour cela, supposent-ils, que Seven a été abandonnée.

 

Mais Adina MacRae, une dresseuse professionnelle, voit en elle l'occasion de prouver au monde que les chiens sourds ont le même potentiel que les chiens "normaux". Elle explique :

 

On se devait de montrer de quoi les chiens sourds sont capables, parce que c'est à cause de ce handicap qu'elle a été abandonnée. Elle était considérée comme "trop sourde pour pouvoir être éduquée". 

 

seven-death-dog-2Source : @TheStar

 

Adina adopte donc la jeune chienne et va travailler avec elle sans relâche, pendant sept longues années, avant d'obtenir cette ultime consécration que représente son titre de championne d'agilité.

 

L'agilité est un sport canin consistant à tester l'intelligence et la souplesse des chiens en les exposant à de nombreux obstacles. Pour briller dans la compétition, les quadrupèdes – guidés par les indications gestuelles et verbales de leur coach – doivent faire preuve de précision et de rapidité.

 

L' Agility Trial Champion est la plus prestigieuse compétition de la discipline, à laquelle accèdent uniquement les chiens du meilleur niveau. Remporter ce concours représente donc la consécration suprême pour le vainqueur, d'où la profonde joie d'Alina suite à la victoire de Seven.

 

seven-death-dog-3Source : @TheStar

Dans une récente interview au Nova Dogsport, la coach raconte comment elle est parvenue à dresser Seven. La clé a été de trouver ce qui la motivait et la stimulait : la nourriture. Elle a par la suite réussi à lui faire intégrer des signaux d'indications clairs, en levant le pouce, par exemple, pour la féliciter.

 

J'ai su qu'elle avait compris et mémorisé la signification du pouce levé lorsqu'elle s'est léchée les babines, par anticipation de la friandise que j'allais lui donner en récompense. 

 

Une fois ces standards de communication et de stimulation établis, la dresseuse affirme qu'il ne "s'agit plus que de la guider et de lui indiquer les directions tout au long du parcours".

 

Alina affirme d'ailleurs que s'adresser aux chiens par le biais de signes est en réalité un moyen de communication plus naturel pour ces derniers que le langage oral.

 

seven-death-dog-4Source : @TheStar

 

La coach conclut en se remémorant avec émotion (ainsi qu'une pointe d'humour !) ce fameux jour de gloire  :

 

Bizarrement, quand Seven est entrée en scène, le public est devenu complètement silencieux. C'est assez paradoxal, puisque c'est justement la seule compétitrice qui ne risquait pas d'être déstabilisée par le bruit !

 

On vous laisse visionner cette séquence retraçant l'extraordinaire parcours de Seven et d'Alina :

 

ADVERTISING