Pau : trafic de chiots et de chatons

PUBLICITE

Une femme a été condamnée par le tribunal correctionnel de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, le 20 septembre 2021. Elle comparaissait pour « escroquerie, vol, fraude aux prestations sociales et chèques sans provision », comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes.
 
Salima M., âgée d’une trentaine d’années, est accusée d’avoir organisé un trafic de chiots et de chatons. Elle dérobait les animaux à des personnes vulnérables ou les achetait à bas prix avant de les revendre beaucoup plus cher sur Internet.
 

Source : Pixabay

 

Plusieurs chiots et chatons étaient cependant tombés malades et certains sont morts, alors qu’ils avaient été présentés comme sevrés et vaccinés. L’accusée utilisait un tampon volé dans un cabinet vétérinaire pour falsifier les certificats de bonne santé des animaux. Elle aurait ainsi engrangé environ 80 000 euros. La prévenue, déjà condamnée par le passé, était absente lors de son procès. Elle a cependant été condamnée à un an de prison, dont six mois ferme.

PUBLICITE