Pau : les locaux d’une association vandalisés

PUBLICITE

Les locaux d’Animal Cross, association de défense de l’ours, ont été vandalisés à Pau dans la nuit du 16 au 17 février 2021, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes. Les mots « mort aux ours » ont été inscrits en lettres rouges sur la façade du bâtiment.

 

L’association précise sur sa page Facebook :

 

Le paillasson devant la porte d’entrée a été retrouvé imbibé d’essence, faisant penser à une tentative de destruction par incendie.

 

Source : Pixabay

 

Elle ajoute :

 

Il s’agit sans doute d’une réaction au communiqué de presse publié le 5 février, dans lequel Animal Cross et les associations de défense de l’ours se félicitaient de la décision du Conseil d’Etat interdisant l’effarouchement des ours, toujours considérés dans un état de conservation « défavorable » au sens de la directive Habitat et en danger critique d’extinction.

 

La présence de l’ours brun en France est source de tension depuis de nombreuses années, entre les éleveurs et les agriculteurs qui y voient une menace, et les défenseurs de la biodiversité qui militent pour sa préservation. En 2020, trois ours sont mors dans des circonstances suspectes dans les Pyrénées. Les associations ont, depuis, demandé aux autorités de les remplacer.

PUBLICITE