Pas-de-Calais : un chien tué par un policier

ADVERTISING

Samedi 26 septembre, un chien a été abattu à Courrière (Pas-de-Calais) par un policier alors qu’il se trouvait dans la cour de la maison de ses propriétaires, comme le rapporte le journal quotidien Ouest France. D’après les forces de l’ordre, l’auteur du tir aurait agi par légitime défense. Le chien, âgé de 2 ans et prénommé Oslow, l’aurait en effet mordu à la cuisse.

 

Tout est parti d’un appel téléphonique signalant la présence d’une voiture abandonnée bloquant le passage. Une fois sur place, les policiers ont sonné aux portes pour tenter de retrouver le propriétaire de véhicule. Ils sont ensuite rentrés dans la cour d’une demeure ne disposant pas d’interphone ou de sonnette. Le propriétaire du chien est sorti pour aller à leur rencontre. Le parquet de Béthune précise :

 

Le propriétaire est sorti au même moment. Les policiers lui ont demandé de rappeler ses chiens, il n’a donné aucun ordre en ce sens.

 

Source : Pixabay

 

L’un des animaux aurait alors attrapé le policier à la cuisse et aurait refusé de lâcher jusqu’à ce qu’il soit abattu. Le propriétaire du chien et sa compagne contredisent cependant la version officielle :

 

J’ai crié sur les policiers, en leur disant : « Sortez, il y a mon chien ». Même s’il est gentil, c’est son territoire, il faut se méfier.

 

Il aurait alors tenté de faire rentrer l’animal, mais le policier ne lui a pas laissé le temps et a tiré. Du côté de la police, les faits sont clairs, certificat médical à l’appui :

 

Un certificat médical, établi par un médecin du centre hospitalier, atteste d’une morsure de 2,5 cm à la cuisse du policier.

 

L’agent a reçu une ITT de quatre jours. Quant aux propriétaires, ils comptent déposer plainte.

ADVERTISING