Pamela Anderson pousse un cri de colère devant Marineland et dénonce le calvaire de la captivité

ADVERTISING

Pamela Anderson n'a jamais caché son soutien à la cause animale. Elle se bat contre la fourrure, les expérimentations animales et prône activement le végétarisme. L'actrice américaine s'est une nouvelle fois distinguée à la fin du mois d'août 2017, en manifestant devant le parc marin Marineland, situé à Antibes, dans les Alpes maritimes.

 

Elle entendait dénoncer la captivité des cétacés, maintenus dans de minuscules bassins et contraints à participer à des spectacles à l'encontre de leurs instincts pour le bon plaisir des spectateurs.

 

Source : PETA

 

Pamela Anderson déclare :

 

Personne n’a envie de passer sa vie entière dans une baignoire. Et c’est exactement ce que Marineland inflige aux orques qui en sont prisonnières. Il est temps d’évoluer et de donner à ces animaux des conditions plus naturelles en les transférant dans des sanctuaires marins.

 

Source : PETA

 

Outre-Atlantique, l'actrice, qui s'est fait connaître pour son rôle emblématique dans la série Alerte à Malibu, s'en prend aussi régulièrement à la firme SeaWorld, détentrice de plusieurs parcs marins aux États-Unis. Le 6 janvier 2017, SeaWorld avait malheureusement fait les gros titres en annonçant la mort de Tilikum, l'orque devenue tristement célèbre après le film Blackfish, de Gabriel Cowperwhaite, qui relate la capture, puis l'enfermement du cétacé dans un bassin, où il finira par tuer trois personnes. Le 15 août, c'était au tour de Kasatka de mourir, euthanasiée par l'équipe de soigneurs à l'âge de 42 ans, un mois seulement après la mort de Kyara, sa petite-fille de trois mois.

 

Source : Kimmela Center for Animal Advocay

 

Les orques sont des animaux ultra sociaux, qui peuvent parcourir des centaines de kilomètres par jour. Dans les bassins où ils sont retenus prisonniers, séparés de leur groupe et incapables de nager, ils montrent très régulièrement de signes de détérioration physique et mentale. La captivité fait donc des dégâts considérables sur ces cétacés à l'intelligence et la sensibilité très développées.

 

Source : chemaine_leon

 

Pamela Anderson n'est pas la seule célébrité à s'être engagée contre le Marineland. Matt Damon, Olivia Wilde, ou encore Harry Styles… De plus en plus de personnes s'insurgent contre la captivité des cétacés et réclament leur libération dans des sanctuaires côtiers adaptés.

 

Les choses semblent cependant peu à peu changer. L'opinion du grand public, alerté par les campagnes régulières de dénonciation, se transforme peu à peu. Les autorités s'engagent elles aussi dans la lutte. Le 3 mai 2017, Ségolène Royal, l'ancienne Ministre de l'Environnement, avait signé un arrêté interdisant la reproduction en captivité des orques et des dauphins. Une décision qui n'avait pas manqué de déclencher la colère des parcs marins, mais qui avait été saluée par toutes les associations de défense des animaux.

 

Malgré tout, en France, de nombreux parcs retiennent encore des cétacés, comme le Marineland d’Antibes ou le Parc Astérix. Il existe divers moyens d’agir. Diffuser l’information est capital, tant une grande partie du public ignore encore les conditions de vie des animaux dans ces parcs. Vous pouvez également signer cette pétition qui demande la fermeture du parc Marineland.

 

Via : PETA France

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING