Ouragan Irma : Il tente d’évacuer avec sa chienne, les autorités l’empêchent de monter dans l’avion

PUBLICITE

Si certains sont capables de laisser leurs animaux derrière eux quand ils quittent leur logement en urgence, d'autres sont prêts à tout pour sauver leurs compagnons. C'est le cas de Matt Varga, un habitant de Kendall en Floride (États-Unis), qui a été forcé d'évacuer la ville à l'approche de l'ouragan Irma, qui a récemment touché le sud-est des États-Unis.

 

 Source : CNN

 

Alors qu'il cherchait en urgence une caisse de transport dans les magasins pour emmener sa chienne Meeka avec lui, il n'est pas parvenu à en trouver une. Il s'est donc présenté à la porte d'embarquement de son vol avec Meeka dans les bras, déterminé à ne pas l'abandonner.

 

Malheureusement, les règles de sécurité de l'aviation américaine sont très strictes et Matt s'est vu refuser l'embarquement. Il raconte au micro de la chaîne CNN :

 

J'ai attendu une heure au bureau des agents, et… je n'ai pas de caisse de transport. Ils refusent de me laisser monter sans caisse de transport. […] J'ai été dans 10 magasins différents (pour trouver une caisse, ndlr). Je vais rentrer à Kendall et attendre que la tempête passe.

 

Si les régulations concernant les conditions de vol sont strictes pour des raisons de sécurité, de nombreuses voix se sont élevées pour contester cette décision, comme celle du journaliste et présentateur TV Anderson Cooper, qui a déclaré que Meeka "n'était pas un gros chien. Ils auraient pu faire une exception."

 

Source : CNN

 

En 2016, une situation d'urgence similaire s'est produite, quand des milliers d'habitants de Fort McMurray (Canada) ont été forcé d'abandonner leurs maisons alors que la région était touchée par d'importants incendies.

 

L'entreprise Suncor, qui possède un aéroport non-loin de la zone touchée, avait mis ses avions à disposition des habitants, qui cherchaient tous un moyen de quitter la région. Plus d'une centaine d'animaux ont pu monter dans l'avion, en dépit des règlements. À l'époque, Keith Mann, responsable des liaisons commerciales de l'entreprise, avait expliqué au Huffington Post :

 

Je ne voulais pas que nos employés soient forcés de prendre la décision de séparer ces habitants de leurs animaux. C'est donc moi qui ai pris la décision.

 

 

Mais cette fois-ci, Matt Varga et Meeka ont été priés de rentrer chez eux malgré le danger. Heureusement, sa sœur a confirmé sur Facebook que les deux inséparables amis se portaient bien après le passage de l'ouragan.

 

Si Matt et Meeka ont tenu bon, nul doute cependant que d'autres n'ont pas eu cette chance. Plus d'une quarantaine de personnes et certainement de nombreux animaux ont perdu la vie à cause du passage de l'ouragan Irma.

 

Source : Scott Olson

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

PUBLICITE