Orne : un cheval tombe dans un ruisseau

ADVERTISING

L’opération de sauvetage d’un cheval dans un ruisseau, à Origny-le-Butin, dans l’Orne, a mobilisé de gros moyens, comme le rapporte le journal quotidien Ouest France.

 

La jument a chuté dans un ruisseau le 28 juillet 2021 et était incapable de s’extirper de l’onde.

 

Source : SDIS 61

 

Dominique Garreau, propriétaire de la jument de 9 ans prénommée Chance, confie :

Comme ma jument était trop grosse, je l’avais installée dans un pré fermé depuis quinze jours pour essayer de lui faire perdre du poids. Elle était très énervée, car son poulain se trouvait dans le pré en face. Elle voulait le retrouver et surtout manger le trèfle qui se trouvait de l’autre côté !

 

Malheureusement pour elle, la petite échappée de la jument s’est bien mal terminée. Dominique Garreau ajoute :

 

Ses pattes étaient totalement enfoncées dans la vase, j’ai vu sa tête dépasser. J’avais peur qu’elle se brise la colonne vertébrale ou qu’on lui casse quelque chose en essayant de la sortir. 

 

Source : SDIS 61

 

Le propriétaire du cheval a d’abord prévenu un éleveur, Bernard Boblet, habitué de ce genre de situation. Venu sur place avec un tracteur, Bernard Boblet s’est vite rendu compte qu’il ne parviendrait pas à sortir l’animal du ruisseau. Les deux hommes ont alors décidé de prévenir les secours.

 

Pour tirer Chance de son mauvais pas, les pompiers ont également eu recours à un engin de chantier, fourni par la maire déléguée à la commune, Colette Gentner :

 

Par chance, Enedis travaillait sur un chantier à 500 mètres. Je leur ai demandé s’ils pouvaient se déplacer avec une pelleteuse.

 

Source : SDIS 61

 

Après avoir creusé pour agrandir le lit du ruisseau, les pompiers ont passé une sangle autour de la jument, qui a ensuite été soulevée par l’engin. Il aura fallu trois heures pour tirer Chance de ce mauvais pas. La jument porte bien son nom, car elle s’en tire sans une égratignure.

 

Dominique Garreau conclut :

 

Je veux remercier les pompiers pour leur calme et leur bienveillance. […] Elle va très bien. Elle a pu retrouver son poulain, elle le colle tout le temps. Je vais les laisser tranquilles pour un moment !

ADVERTISING