One Voice se mobilise pour Dumba

ADVERTISING

La situation de l’éléphante Dumba, retenue dans une décharge dans le sud de la France, est toujours problématique. Le procureur d’Alès ne semble en effet pas disposé à agir en faveur du pachyderme, dont l’état est pourtant très préoccupant. Face à cette inaction criante, l’association One Voice a décidé de tout faire pour sortir Dumba de son enfer.

 

L’association rappelle que la dresseuse de l’éléphante, en dehors de toute considération éthique, se trouve dans l’illégalité aux yeux de la loi.

 

Nous ne nous plaçons pas uniquement sur le terrain du militantisme, mais aussi des – nombreuses – entorses à la réglementation existante. De plus, nous avons apporté au dossier pas moins de six expertises toutes concordantes, attestant que Dumba présente de nombreux signes de souffrance. Enfin, les images des journalistes montrent que la dresseuse contrevient à la réglementation, notamment sur la sécurité du public.

 

Source : Free The Wild

 

One Voice demande la saisie de l’animal ainsi que le retrait du certificat de capacité de sa dresseuse. L’organisation se portera partie civile le 5 avril 2021. One Voice rappelle que « le préfet est censé être garant du bien-être des animaux sauvages captifs détenus sur son territoire ». En attendant, l’affaire a également pris une tournure plus internationale. La chanteuse Cher a en effet écrit à Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et solidaire, pour faire libérer Dumba au plus vite. Une place l’attend notamment dans le sanctuaire Elephant Heaven, en France. One Voice conclut :

 

Il serait temps que les animaux souffrants et maltraités soient secourus par ceux qui en ont la responsabilité, pas uniquement par ceux qui en font leur mission dans le monde. […] Les combats pour faire bouger les lignes sont longs et nécessitent patience et ténacité. Nous n’en manquons pas. 

ADVERTISING