One Voice : luttre contres les élevages de lapins angoras

ADVERTISING

L’association One Voice monte à nouveau au créneau pour dénoncer les élevages de lapins angoras sur le territoire français. La laine des rongeurs est récoltée à l’aide d’une technique impliquant de nombreuses souffrances pour les animaux.

 

Les lapins sont attachés par les pattes à une planche, puis étirés de tout leur long. Une fois immobilisés, des employés leur arrachent la laine à l’aide d’un peigne qui racle la peau des animaux. Cette méthode est à l’origine d’une grande douleur. En témoignent les cris de douleur des lapins.

 

Source : One Voice

 

L’association One Voice a décidé de porter plainte auprès de la Cour européenne de justice suite à la décision du conseil d’État de maintenir cette pratique. L’organisation s’indigne :

 

Après avoir entendu les cris stridents des lapins se faire épiler à vif lors de notre première enquête sous infiltration en 2016 dans plusieurs élevages, après les images révélées en 2018 et celles de cette année – toutes deux filmées en Loire Atlantique chez le plus gros éleveur angora de France, contre qui nous avions porté plainte – on ne peut que s’indigner une fois de plus de l’aveuglement et du silence assourdissant de nos autorités.

 

Source : One Voice

 

Lors du recours de One Voice devant le conseil d’État, les services du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation avaient déclaré que le procédé était non invasif, avant de le maintenir, en se basant sur un rapport de l’INRA pourtant inexistant.

ADVERTISING