One Voice dénonce un élevage de chiens de laboratoire

ADVERTISING

L’association One Voice est de nouveau montée au créneau pour dénoncer un élevage de chiens de laboratoire, à Mézilles, dans l’Yonne. Un lanceur d’alerte a contacté l’organisation pour dénoncer les modes de détention des Beagles et des Golden Retrievers de l’élevage.
 
L’établissement est gigantesque, puisqu’il accueille plus de 1500 animaux. One Voice explique :

 

Des femelles utilisées comme reproductrices toute leur vie dans de petites cellules, des petits qui naissent souvent malades et dont beaucoup meurent prématurément, des jeunes chiens que l’on sépare de leur mère pour vivre en cage dehors, livrés à la loi du plus fort dans ces meutes artificielles en proie à l’ennui…

 

Avant d’ajouter :

 

Pour, in fine, être expérimentés sur le site directement, ou envoyés par camions dans les laboratoires où ils perdront la vie non sans avoir souffert, et pour la plupart d’entre eux, sans jamais avoir reçu de geste d’affection – dans l’élevage c’est interdit.

 

Source : One Voice

 

L’élevage a été racheté en 2021 par la firme américaine Marshall BioRessources. L’association avait milité durant de longues années contre les anciens propriétaires, qui ont finalement vendu au plus offrant. One Voice a eu accès à une visioconférence durant laquelle le couple de propriétaires s’est réjoui de cette nouvelle acquisition.

 

Je ne connais aucune structure qui est aujourd’hui organisée de la sorte. Et donc, derrière ça, l’idée, en effet, c’est continuer, bien évidemment, à offrir la prestation de services, qui aujourd’hui est à disposition à Bio 2M, avec l’idée de pouvoir la développer et la diversifier.

 

One Voice entend bien continuer à se mobiliser. L’association a d’ailleurs lancé une pétition contre les chiens de laboratoire, que vous pouvez signer en cliquant ici.

ADVERTISING