Oise : arrêté d’abattage des renards suspendu

PUBLICITE

La justice a tranché. Alors que la préfecture de l’Oise avait publié, le 13 septembre dernier, un arrêté autorisant l’abattage de 1700 renards sur une durée de cinq mois, le tribunal administratif d’Amiens a décidé jeudi 7 octobre 2021 de suspendre le texte, comme le rapporte le site d’informations France Bleu.
 
C’est donc un répit pour les animaux, car l’arrêté n’a pas été annulé. Le tribunal a déclaré :

 

L’exécution de l’arrêté du 13 septembre 2021 de la préfète de l’Oise autorisant la régulation des renards est suspendue en attendant le jugement sur le fond.

 

Source : Pixabay

 

De son côté, l’association One Voice s’est réjouie d’une telle décision par l’intermédiaire de sa présidente, Muriel Arnal :

 

C’est une très bonne nouvelle de savoir que l’arrêté qui condamnait à mort 1700 renards dans l’Oise a été suspendu par la tribunal aujourd’hui. C’est le côté irréversible qui a motivé le tribunal à accepter notre référé, le fait qu’une fois tués nous ne pouvons plus les protéger. D’autre part, ni la préfecture, ni les chasseurs n’apportent la preuve que tuer des renards va protéger la petite faune des petits gibiers que souhaitent tuer les chasseurs.

 
Avant de conclure :

 

Aujourd’hui, le tribunal dit qu’il faut attendre le jugement sur le fond pour se prononcer, mais à partir d’aujourd’hui, ce qui est important c’est que les renards ne peuvent plus être tués. Nous avons gagné la bataille principale, l’important c’est que l’urgence ait été comprise et que l’abattage s’arrête tout de suite

 
One Voice conteste très régulièrement les arrêtés pris par les autorités permettant l’abattage d’espèces dites nuisibles. Les renards sont particulièrement visés par ces dispositions.

PUBLICITE