Nouvelle grippe porcine venue de Chine ?

ADVERTISING

Alors que le monde continue de faire face à la pandémie de Covid-19, malgré la levée des différentes restrictions mises en place depuis le début de l’année, une nouvelle menace pourrait déjà survenir, comme le rapporte le site de Yahoo Actualités.

 

Doit-on cependant s’alarmer de l’apparition d’une nouvelle souche de grippe porcine ? Selon une étude publiée dans la revue américaine PNAS, des chercheurs chinois ont en effet découvert un virus de grippe porcine, qui, sur le papier, a toutes les caractéristiques d’une future pandémie, comme ce fut le cas en 2009 et 2010. Selon les scientifiques, ces virus nouvellement découverts « possèdent tous les traits essentiels montrant une haute adaptabilité pour infecter les humains ». D’autant que ces G4, comme le veut leur nom plus scientifique, sont déjà présents chez 10 % du personnel travaillant en contact avec les porcs.

 

Source : DR

 

Pour l’instant, il n’y a pas de preuve d’une transmission d’homme à homme. Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon, ne cède pourtant pas à la panique, loin de là. Il considère même que cette découverte n’a rien d’extraordinaire :

 

Ce sont des virus qui ont l’habitude de circuler. Il y a actuellement, aussi bien en Europe qu’en Asie ou qu’aux États-Unis, un certain nombre d’autres lignages de virus qui présentent des caractéristiques à peu près similaires, qui comportent donc des gènes qui viennent des virus H1N1 humains, mais potentiellement d’autres virus également.

 

Pour lui, ce nouveau virus n’a donc rien de comparable avec le Covid-19 et ne devrait pas provoquer de pandémie de la même ampleur. Bruno Lina conclut :

 

Cette annonce n’est pas du tout synonyme d’une urgence sanitaire à court terme. On est dans la grande normalité. Il y a beaucoup d’autres H1N1, c’est un non-phénomène. Les vétérinaires en charge de la surveillance de la grippe porcine vous le confirmeront.

ADVERTISING