Nouveau décès au parc aquatique Sea World. Arrachée à sa famille, Betsy vivait depuis 33 ans en captivité

PUBLICITE

Le parc aquatique américain Sea World a annoncé le 17 janvier dernier le décès de Betsy, un dauphin de Commerson âgé de 33 ans. L'animal venait d'être transféré du parc situé dans la ville de San Diego à celui d'Orlando, en Floride.

 

commersons-dolphinSource: @BFurlong

 

Betsy est le quatrième mammifère marin décédé depuis le mois de juin 2015 dans un parc géré par la compagnie Sea World. Selon le communiqué officiel, le dauphin a arrêté de s'alimenter dès son arrivée dans le nouveau bassin et a succombé en quelques jours. Elle souffrait d'un "problème d'ordre gastro-intestinal" au moment de sa mort, a précisé le parc.

 

Capturée et arrachée à sa famille alors qu'elle n'était qu'un jeune dauphin, Betsy a vécu une existence de misère pendant plus de trois décennies. Condamnée à tourner sans cesse dans un bassin trop petit pour ses besoins, elle était exhibée en spectacle jusqu'à plusieurs fois par jour.

 

Commersons-Dolphin-in-the-wild-610x343Source: @Ravas51

 

Betsy appartenait à l'espèce rare et menacée des dauphins de Commerson. La plupart de ses congénères capturés en même temps qu'elle, en 1983, n'ont pas supporté la captivité et sont rapidement décédés. Pour compenser, Betsy a été plusieurs fois inséminée artificiellement et a donné naissance à huit dauphins. Six d'entre eux sont morts prématurément et les deux autres lui ont été retirés pour être transférés dans d'autres parcs.

 

Depuis l'année dernière, Betsy et les derniers dauphins de Commerson étaient confinés dans un bassin à l'écart, cachés aux yeux du public "parce qu'ils ne rapportaient plus d'argent", a expliqué Sarah Fishbeck, une entraineuse qui travaillait pour Sea World.

 

980xSource: @BFurlong

 

La cause du décès de Betsy n'est pas encore établie clairement. Mais tout porte à croire que le cétacé a succombé au traumatisme du transfert d'un parc à l'autre. De tels changements d'environnement sont générateurs d'un stress très important pour ces animaux.

 

Si comme nous, vous pensez que la captivité des grands mammifères marins devrait cesser, vous pouvez signer la pétition de PETA ici et celle qui circule également sur Avaaz qui a déjà rassemblé près de 79 000 personnes.

 

À lire sur le même sujet

 

Le parc SeaWorld annonce la mort de l’orque Unna qui vivait depuis 18 ans en captivité

 

Unna-Orca-seaworld-cover

 

Il met 1 million de dollars sur la table et demande la libération de tous les orques en captivité

 

orca-sanctuary-cover

 

Image de couverture : @BrianOrca

 

*      *      *

PUBLICITE