Normandie : deux chevaux morts

ADVERTISING

La liste continue de s’allonger. Deux chevaux ont été retrouvés morts en Normandie. Le premier, près de Dieppe, le 6 juin 2020. Puis le second, à Grumesnil, le 19 juin, comme le rapporte le site d’informations France Bleu.

 

La première victime est une jument retrouvée agonisante, l’oreille coupée. La seconde est un âne âgé de 14 ans, retrouvé mort dans son pré par son propriétaire Loïc Crampon. Scipion a eu l’un des yeux arrachés et là encore, une oreille tranchée. Loïc Crampon s’indigne :

 

Scipion, c’était un âne qui ne cherchait que les caresses. C’est un geste gratuit sur un être sans défenses, c’est inhumain de faire ça.

 

Source : Loïc Crampon

 

Loïc Crampon a décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie. Il s’interroge aussi sur les motivations d’un tel geste :

 

Ça pourrait être une secte ou un rite satanique mais moi je pencherais plus pourune sorte de challengequi se déroule sur internet.

 

Car ces deux animaux s’ajoutent à une liste de 5 chevaux morts en 2020 en France et retrouvés eux aussi avec l’oreille coupée. À l’heure actuelle, il est impossible de faire le lien entre les deux affaires. Le Parquet de Dieppe a ouvert une enquête pour cruauté envers un animal. Les gendarmes de Gournay-en-Bray, qui enquêtent sur la mort de l’âne, ont, de leur côté, pris contact avec leurs collègues en charge d’affaires similaires dans d’autres départements. L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, l’OCLAESP, est lui aussi saisi de l’affaire.

ADVERTISING