Morbihan : un élevage pointé du doigt

PUBLICITE

L’association L214 a de nouveau pris la parole pour dénoncer un élevage de volailles situé dans le Morbihan, près de Ploërmel. D’après les informations du site 20 Minutes, l’établissement accueille environ 7000 poules et coqs reproducteurs et a récemment demandé une autorisation pour s’agrandir.

 
L214 a révélé les conditions infernales dans lesquelles les volailles sont contraintes de vivre : animaux déplumés et entassés dans l’obscurité, saleté, etc. L’association veut dénoncer les dérives de l’élevage intensif, contre lequel elle lutte avec acharnement depuis plusieurs années. L214 publie en effet régulièrement des vidéos tournées en caméras cachées dans des élevages, dévoilant l’envers du décor.
 

Source : L214

 

Cet élevage du Morbihan devrait accueillir 13 000 volailles à la fin de l’année 2021, avec l’ouverture d’un second bâtiment. Pire encore, l’éleveuse à la tête de l’exploitation a déjà déposé une nouvelle demande d’extension.

 

Sans apport personnel, l’éleveuse doit emprunter 1,8 million d’euros, prenant ainsi tous les risques, alors qu’elle est totalement dépendante du groupe BD France.

 

 

L214 a déposé plainte auprès du procureur de Vannes pour « mauvais traitements envers les animaux commis par un professionnel ». L’association conclut :

 

L’urgence est de sortir de l’élevage intensif et non pas de le développer et le faire perdurer.

PUBLICITE