Montpellier : condamnés pour avoir capturé des oiseaux protégés

ADVERTISING

Deux hommes originaires de Montpellier (Hérault) ont été condamnés pour avoir piégé et capturé des oiseaux pourtant protégés. D’après le site d’informations France 3, les braconniers capturaient surtout des Chardonnerets élégants et des Serins cini.
 

Les deux hommes opéraient à Pérols et utilisaient des gluaux pour récupérer les oiseaux. Ils revendaient ensuite les animaux, dans l’illégalité la plus totale. Certains des oiseaux étaient parfois vendus pour plusieurs dizaines, voire centaines d’euros.
 
Les enquêteurs ont retrouvé du matériel de chasse et de piégeage, ainsi que des nids et des oiseaux morts au domicile des suspects. L’un d’eux, par ailleurs, était un récidiviste.
 
Ce dernier a été condamné à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis. Quant au second, plus jeune, il écope d’une amende de 4500 euros. Olivier Gourbineau, représentant de l’association France Nature Environnement LR, partie civile lors du procès, s’est dit satisfait par la décision de la justice.

 

Nous espérons qu’elle fera date et qu’elle freinera l’important trafic local qui persiste depuis des années autour de Montpellier.

 

Source : Pixabay

 
La population de Chardonnets élégants a chuté de 30 % au cours de ces vingt dernières années. Pour les Serins cini, c’est encore pire, avec une chute de 40 %.

 
Simon Popy, président de FNE LR, explique :

 

L’important trafic qui porte sur ces espèces est aujourd’hui considéré comme la deuxième cause de leur effondrement, quasiment au même niveau que la destruction des milieux naturels et les pesticides.

 
Il conclut :
 

À l’heure où on alerte de plus en plus sur l’effondrement de la biodiversité, notamment au congrès de l’UICN qui se tient en ce moment à Marseille, il est temps que chacun comprenne que ces faits sont graves et doivent cesser.

 

Image d’illustration : Aurélien Audevard

ADVERTISING