Montélimar : deux ados filment un chat jeté à la poubelle

ADVERTISING

La vidéo du chat jeté à la poubelle continue de faire des vagues, et cette fois-ci, ce sont ses auteurs, deux jeunes adolescentes, qui se retrouvent sous le feu des critiques, comme l’explique le site de la fondation 30 Millions d’Amis.

 

Rappel des faits. Début mai, un agent d’entretien de la ville de Montélimar est filmé en train de ramasser avec une pelle un chat blessé dans la rue, avant de le jeter dans la benne à ordure du camion. Mise en ligne, la vidéo provoque une vague d’indignation, qui oblige la société Véolia, employeur de l’agent, de faire un communiqué pour annoncer qu’elle allait à présent sensibiliser ses employés à la question de la maltraitance animale. L’agent responsable devrait comparaître devant la justice le 12 octobre 2020.

 

Source : DR

 

Mais la vidéo interroge également. Que faisaient les deux adolescentes face à la détresse de l’animal ? Pourquoi se sont-elles contentées de filmer, sans intervenir ? Selon la Fondation 30 Millions d’Amis, les deux amies ont assisté à l’agonie du félin pendant près d’une heure, sans rien faire. Face à la justice, les deux mineures ne risquent cependant aucune poursuite. Virginie, juriste pour la Fondation 30 Millions d’Amis, confie que « la non-assistance à animal en danger n’est pas reconnue en tant que telle par la loi ».

 

Les deux jeunes filles ont, de leur côté, expliqué qu’elles n’avaient pas osé sortir en raison de la pandémie de coronavirus ; elles craignaient que le chat ne soit porteur de la maladie. Elles auraient pourtant pu tout simplement appeler la police ou la fourrière afin que des agents agréés puissent intervenir.

ADVERTISING