Mobilisation contre la chasse aux blaireaux

PUBLICITE

En avril 2020, l’association One Voice publiait un reportage, en caméra cachée, tourné au cœur d’un groupe de chasseurs de blaireaux. L’organisation dénonçait ainsi :

 

C’est accompagnés de leurs chiens et armés de pelles, de pioches, de haches, de pinces de déterrage, de carabines d’abattage à canon scié et de packs de bière que les groupes de déterreurs traquent leurs victimes.

 

Les images, très choquantes, montraient des hommes, pour certains éméchés, tirer un blaireau et son petit de leur terrier, avant de les massacrer et de traîner leurs dépouilles à travers la forêt. Muriel Arnal, présidente de One Voice, ajoute :

 

L’atmosphère est empreinte de sadisme, d’excitation et d’alcool. Des chasseurs chantent en massacrant un petit.

 

Source : One Voice

 

Les faits sont d’une telle violence qu’ils ont poussé l’Association française des équipages de vénerie sous terre (AFEVST) à réagir par la voix de son président, Jean Masson :

 

On a saisi l’Office français de la biodiversité pour savoir qui étaient ces chasseurs. Ils nous pourrissent notre image.

 

Mais les blaireaux ne sont pas les seuls animaux chassés dans le cadre de la vénerie sous terre. Selon Le Monde, 12 000 animaux périraient ainsi chaque année. Un chiffre d’autant plus cruel que les chasseurs ne consomment pas leurs proies. Le seul « plaisir » réside dans la traque : les cadavres sont généralement abandonnés aux chiens. Loïc Dombreval, député des Alpes-Maritimes, président du groupe d’études « Condition animale » à l’Assemblée nationale, s’insurge :

 

Ce loisir sadique et moyenâgeux doit être banni. C’est la quintessence de l’horreur de la chasse, la pire des chasses dites traditionnelles.

 

Dans une lettre adressée à Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire et cosignée par 21 autres députés, il demande la fin de cette chasse cruelle. L’association One Voice a, de son côté, lancé une pétition qui recueille aujourd’hui près de 100 000 signatures. Cliquez ici pour la signer.

 

Holidog, en partenariat avec Pet Alert, a également lancé une pétition pour demander une réforme de grande ampleur de la chasse en France. En ligne de mire, la chasse à courre, pratiquée par une poignée de personnes, mais, qui, chaque année, provoque de nombreux incidents. Cliquez ici pour faire bouger les choses !

PUBLICITE