Meuse : trop de chats errants

ADVERTISING

Samedi 26 septembre 2020 a eu lieu une manifestation à Commercy, dans la Meuse, pour attirer l’attention sur un problème désormais récurrent dans la commune : l’abandon de félins et la prolifération des chats errants, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

L’association Félins de Cy de Là a décidé de tirer la sonnette d’alarme, alors que le refuge arrive désormais à saturation. L’organisation dénonce les comportements irresponsables des propriétaires :

 

Les gens nous disent que ça coûte trop cher de stériliser, alors ils laissent leurs chats sortir dehors et ils estiment que ce n’est pas leur souci.

 

Arrivée en fanfare de 3 petits bouts, trouvés seuls dans des bois secteur Ménil la Horgne.

Encore des courageux qui…

Publiée par Félins de Cy de là sur Mercredi 23 septembre 2020

 

Résultat, les chats errants se multiplient, entraînant un cercle vicieux de portées sauvages. Isabelle Delwal, une bénévole de l’association, explique :

 

Des gens nous appellent pour nous dire qu’ils ont trouvé des chatons, pas sevrés, qui n’ont pas l’air bien.

 

Félins de Cy de Là pointe aussi du doigt la responsabilité de la ville de Commercy, car selon le code rural, les maires doivent prendre des dispositions pour lutter contre la divagation des chats et des chiens. Cependant, les dispositions sont assez peu contraignantes et restent à l’appréciation des mairies. De son côté, Jérôme Lefèvre, le maire de Commercy, explique qu’il ne peut engager une campagne de stérilisation, compte tenu du coût que cela engendrerait et qui se répercuterait ensuite sur les charges imposées aux habitants.

ADVERTISING