Meuse : 80 animaux entassés dans une maison

ADVERTISING

Le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc jugeait mardi 8 septembre un couple de quinquagénaires pour « sévices graves ou actes de cruauté envers un animal », comme le rapporte le site d’informations Ouest France.

 

Le 28 mars, les gendarmes avaient découvert au domicile des prévenus, situé à Demange-aux-Eaux (Meuse), près de 80 animaux, dont 48 chiens et 25 chiots. C’est suite à des signalements que les autorités étaient finalement intervenues. Les animaux vivaient dans des conditions déplorables : le sol de la demeure était jonché d’excréments et d’ordures. Le cadavre d’un chien trônait également sur un lit.

 

Source : Pixabay

 

Les pauvres bêtes, en revanche, étaient correctement nourries. Il semble que le couple souffre du syndrome de Noé : par amour des animaux, ils recueillent ceux qu’ils estiment dans le besoin, sans avoir nécessairement les capacités de s’en occuper correctement. Le mari, qui a expliqué aimé les animaux, a cependant admis qu’ils s’étaient tous deux laissé déborder.

 

Le couple a fait don de sa maison à la SPA, mais chacun a malgré tout été condamné à une peine de six mois de prison avec sursis, à une interdiction définitive de détenir des animaux, et à une obligation de verser des dommages et intérêts au refuge qui a recueilli les animaux après l’intervention des gendarmes.

ADVERTISING