Meurthe-et-Moselle : le seul loup du département sera abattu

ADVERTISING

La préfecture de Meurthe-et-Moselle a donné son feu vert pour l’abattage du seul et unique loup du département, comme le rapporte le site d’informations Actu.fr.

 

Eric Freysselinard, le préfet, a expliqué :

 

Je crois même que le tuer serait sage, car il est en train de mobiliser toute une population contre lui et il dessert la cause du loup.

 

L’animal est à l’origine de près de 150 attaques entre 2017 et 2019, en Meurthe-et-Moselle, dans les Vosges et dans la Meuse. Selon les chiffres de autorités, 50 attaques auraient déjà été perpétrées durant l’année en cours. Un constat qui a motivé la décision, pour la plus grande satisfaction des éleveurs. Les dégâts causés par l’animal ont coûté plus de 2,5 millions d’euros en indemnisations et mesures de protection à l’État.

 

Source : MNE

 

Du côté des associations, c’est la colère qui prédomine. L’organisation ASPA Vosges s’insurge :

 

Le loup est une espèce protégée par la Convention de Berne (1979) et par la directive européenne relative à la conservation des habitats naturels.

 

La présence du loup en France est un point de discorde régulier entre ses fervents défenseurs et ses farouches opposants. Les autorités de l’Hexagone ont autorisé l’abattage de 53 loups pour 2019. Ce chiffre, qui grimpe chaque année, devrait passer à une centaine en 2020.

 

On compte à l’heure actuelle plus de 500 loups sur l’ensemble du territoire.

ADVERTISING