Martinique : des animaux empoisonnés

ADVERTISING

Huit chats et un chien ont perdu la vie à la fin du mois de décembre 2019, entre le 17 et le 24, à Madiana Plage sur la commune de Schoelcher, comme le rapporte le site d’informations France TV. Les animaux sont morts empoisonnés.

 

Et le geste n’a rien d’accidentel. Le poison a été jeté directement dans la gamelle, avec la ferme intention de faire disparaître les pauvres bêtes. Le poison utilisé est le Temik, un poison extrêmement violent également dangereux pour l’homme. Jean Iotti, directeur de service à la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt), explique :

 

La dose toxique pour un homme n’est que d’un microgramme. Le Temik inflige la pire des morts que l’on peut imaginer. Son emploi, même pour tuer des rongeurs, est inadmissible. Et concernant les animaux domestiques, la peine encourue par les empoisonneurs est même plus grande que de donner la mort, car il s’agit d’une torture.

 

Source : DR

 

Le Temik est si dangereux qu’il est interdit d’utilisation en Europe depuis 2003. Jean Iotti poursuit :

 

L’utilisation du Témik présentait un trop grand danger pour les ouvriers agricoles, puisqu’un contact avec la peau pouvait être mortel ! Mais aussi en raison de l’utilisation mal intentionnée qui pouvait en être faite : empoisonnement d’êtres humains, ou d’animaux…

 

Face aux empoisonnements, les bénévoles des associations de défense des animaux récupéraient les gamelles avec des gants. Des analyses effectuées par des vétérinaires ont confirmé la présence de Temik dans l’estomac des animaux. À l’heure actuelle, aucun responsable n’a été arrêté. La mairie de Schoelcher n’a pas communiqué publiquement sur l’affaire.

ADVERTISING