Marne : deux chiens rapportent des déchets pour préserver l’environnement

ADVERTISING

Vivien Landrin, vétérinaire à Witry-lès-Reims (Marne), a lancé l'année dernière une initiative originale pour débarrasser la nature des nombreux déchets qui la polluent.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bottles, bottles and always bottles..?? Support us on ?@lesrouxcycleurs #dogplogging

Une publication partagée par Les Rouxcycleurs ?♻️? (@lesrouxcycleurs) le

 

Épaulé par ses deux chiens, Nexus et Jaska, retrievers de la Nouvelle-Écosse, Vivien fait la chasse aux détritus lors de ses promenades. Ce qui n'est en somme qu'un jeu pour les deux animaux est un petit pas de plus dans la préservation de l'environnement, de plus en plus malmené.

 

Nexus et Jaska rapportent tous les déchets qu'ils trouvent, que ce soit le long d'un chemin de campagne, au bord d'un étang ou sur la plage. Vivien explique :

 

C'est une initiative modeste, mais il n'y a pas de petits efforts pour réduire les conséquences néfastes des comportements irrespectueux envers la nature.

 

Source : Les Rouxcycleurs

 

Les objets abandonnés peuvent mettre des centaines d'années à se dégrader ; c'est notamment le cas du plastique. En 2018, plus de 220 millions de tonnes de plastique ont été produites à l'échelle mondiale. Une grande partie de ces objets en plastique se retrouvent ensuite dans la nature. Ils présentent alors non seulement une source pollution supplémentaire, mais également un danger pour la faune. Des millions d'animaux meurent chaque année après s'être retrouvés prisonniers d'objets en plastique ou après les avoir tout simplement ingérés. Selon l'UNESCO, ce sont plus d'un million d'oiseaux marins et plus de 100 000 mammifères marins qui ont perdu la vie en 2018.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

When respect is dead, we try to do our best with our paws and hands ??♻️

Une publication partagée par Les Rouxcycleurs ?♻️? (@lesrouxcycleurs) le

 

Le site Planetoscope permet de voir l'évolution de la pollution – ou plutôt des pollutions, car la pollution est de plusieurs types – à travers le monde et en France. Selon ce site, sur l'ensemble des objets en principe recyclables, seul un tiers l'est réellement ; le reste finit dans les poubelles ou pire encore, dans la nature.

 

 

C'est cela que Vivien Landrin veut combattre, à son échelle :

 

Mon objectif [est] de populariser le ramassage des déchets (avec ou sans chien) et sensibiliser l'opinion publique quant à l'écologie, grâce à des ambassadeurs à quatre pattes. 

 

Source : Les Rouxcycleurs

 

Vous pouvez suivre les aventures écologiques de Nexus et Jaska sur le compte Instagram de Vivien, les Rouxcycleurs. Et n'hésitez pas vous non plus à vous lancer si le projet vous tente !

ADVERTISING