L’Union européenne porte un coup dur à la corrida

ADVERTISING

Hier, mercredi 28 octobre 2015, le Parlement européen a demandé la fin des financements aux élevages de taureaux destinés à la corrida. Un pas de plus vers la fin de cette pratique d'un autre âge. 

 

Les députés européens ont précisé :

 

Ni les crédits de la PAC (Politique agricole commune) ni aucun crédit inscrit au budget de doivent être utilisés pour le financement d'activités de tauromachie avec mise à mort.

 

 

corrida-europe-1

Source : @toroalcarria
Cet amendement a été introduit par les Verts. 64% des eurodéputés (soit 438 voix sur 687) ont voté pour. Le vote au eu lieu à l'occasion de la séance plénière qui concernait le budget européen pour l'année 2016. Il était attendu de pied ferme par les opposants à la corrida.

 

corrida-cover-3

Source : @toroalcarria

 

Une victoire pour les associations anti-corrida

 

De nombreuses associations ont exprimé leur soulagement. Le CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida) a annoncé :

 

Il s’agit là d’une nouvelle avancée majeure vers la disparition de la barbarie tauromachique en Europe, puisque cette industrie mortifère est déficitaire partout et ne survit que grâce à des subventions et des fraudes diverses.

 

La Fondation Brigitte Bardot a quant à elle salué une "victoire historique".

 

corrida-europe-2

Source : @toroalcarria

 

Mais le vote doit encore être approuvé

 

La victoire n'est que provisoire. La demande de coupe des subventions (comme l'ensemble de la proposition budgétaire du Parlement européen) sera soumise à l'approbation du Conseil des ministres européens. Ce n'est qu'alors qu'elle pourra devenir une loi applicable.

 

La Fondation Brigitte Bardot a d'ailleurs exprimé ses inquiétudes sur son compte Twitter :

 

Corrida : la position du Parlement européen doit être confirmé par le Conseil des ministres… Une certitude hélas, la France s'y opposera !

 

Pour soutenir ce combat contre la barbarie, vous pouvez apporter votre aide au CRAC Europe qui milite depuis de nombreuses années pour l'abolition de la corrida.

 

*    *    *

ADVERTISING