Lot : un jeune homme tué par un chasseur

PUBLICITE

Un jeune homme de 25 ans a perdu la vie à Calvignac, dans le lot, le lundi 2 décembre 2020, comme le rapporte le journal La Dépêche. La victime se trouvait au niveau du lieu-dit La Garrigue à une centaine de mètres de chez lui au moment du drame et ne participait pas à la battue au sanglier.

 

Frédéric Almendros, le Procureur de la République dans le Lot, explique :

 

J’étais sur les lieux, l’enquête ouverte doit déterminer les circonstances plus précises de cet accident, notamment la distance de tir, la visibilité et l’angle de tir.

 

Le jeune homme ne participait pas à la battue. Il se trouvait à une centaine de mètres de chez lui quand il été abattu….

Publiée par Parti animaliste sur Jeudi 3 décembre 2020

 

Le jeune homme de 25 ans, Morgan Keane était d’origine anglaise et vivait avec son frère dans la maison de leurs parents, décédés depuis peu. Il s’apprêtait à couper du bois lorsqu’un des chasseurs lui a tiré dessus en pensant viser un sanglier. L’auteur du tir, âgé de 33 ans, a été placé en garde à vue.

 

André Manié, le président de la Fédération de chasse de la région a de son côté déclaré, tout en présentant ses condoléances à la famille de la victime :

 

Je trouve cet événement bien triste, surtout qu’on fait le maximum pour qu’il y ait de plus en plus de sécurité mais malheureusement, des accidents arrivent quand même.

 

Il ajoute :

 

Le moment n’est pas venu d’aller au-delà dans les commentaires, mais ce drame me conforte dans la nécessité d’aller encore plus loin dans l’éducation des chasseurs à la sécurité ainsi qu’aux bonnes pratiques de la chasse.

 

Source : Randonner.fr

 

De son côté, le parti animaliste a pris la parole pour dénoncer le danger inhérent à la chasse :

 

Combien de temps encore devrons-nous tolérer que des innocents soient tués pour que quelques-uns puissent continuer leurs activités mortifères ? La mafia des campagnes prend en otage les habitants : plus de 400 ont déjà été tués en 20 ans. Lutter contre la chasse est aussi une nécessité pour ramener la sécurité dans les milieux ruraux. Une pensée pour ce jeune homme et sa famille que les chasseurs ont à jamais brisée.

 

D’autres personnalités politiques ont réagi, comme la secrétaire d’État à la transition écologique, qui s’est exprimée sur Twitter. Elle déclare que « toutes [s]es pensées vont à la famille et aux proches de la victime. L’enquête devra faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame ».

 

PUBLICITE