Lot-et-Garonne : scandale dans une fourrière

PUBLICITE

L’association One Voice a publié fin mai 2022 les résultats d’une enquête édifiante menée dans une fourrière du Lot-et-Garonne. Elle dénonce notamment les terribles conditions de vie au sein de l’établissement, où les animaux meurent dans l’indifférence générale.


L’association explique :


Nous avons découvert des box ouverts à tous les vents, sans eau pendant la nuit… alors que les températures montaient la journée jusqu’à 33 degrés en ce mois de mai. Dans la quarantaine, un petit bâtiment où les chats sont « entreposés » sur des étagères ou à même le ciment dans trois grandes cages vides, les morts sont monnaie courante. En quelques jours, de nombreux chats, en piteux état, ont été placés dans ces cages. Pourtant, on est au printemps et la fourrière n’est pas pleine, les refuges ne tournent pas encore à plein régime.


Ni les chiens ni les chats ne reçoivent les soins nécessaires. D’autres meurent faute d’avoir été pris en charge à temps. Certains animaux sont euthanasiés sans qu’aucune raison valable ne soit indiquée dans les carnets de suivi. Dans la chambre froide, des cadavres s’amoncèlent dans les congélateurs depuis plusieurs semaines.


Face à ces images accablantes, One Voice a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République d’Agen pour mauvais traitements commis par un professionnel. Elle pointe du doigt les nombreux manquements, ainsi que les locaux non adaptés.


Muriel Arnal, présidente de l’association, déclare :


Alors que cette structure fait l’objet depuis de nombreuses années de signalements quant aux conditions d’accueil des animaux, particulièrement des chats, la situation ne connaît aucune amélioration. Les animaux, déjà fragilisés par l’errance et l’abandon, ne doivent pas subir une double peine.


Avant d’ajouter :


Nous réclamons la fermeture de cette fourrière dans son état actuel (l’équipe de direction devra être remplacée et des travaux de mise en conformité devront être entrepris) et la mise en place rapide d’une structure d’accueil digne qui réponde aux besoins des chiens et des chats.


L’association a par ailleurs lancé une pétition, que vous pouvez signer en cliquant ici.

PUBLICITE