L’ONU demande à la France d’interdire l’accès des corridas aux mineurs

ADVERTISING

Le 29 janvier dernier, le Comité des Droits de l'Enfant de l'ONU (Organisation des nations unies) a recommandé officiellement  à la France d'interdire l'accès des corridas aux corridas.

 

Source : @toroalcarria

 

Dans son communiqué officiel (accessible ici, en Anglais), le Comité demande à la France "d'accroître les efforts pour changer les traditions et les pratiques violentes qui vont à l'encontre du bien-être des enfants, ceci incluant l'interdiction de l'accès des enfants aux corridas et aux manifestations associées."

 

Le message est clair : pour l'ONU, l'accès des mineurs à des spectacles tauromachiques représente une violation des droits de l'Enfant.

 

onu-corrida-recommendation-1

Source : @Ekaterina Myshenko- Fotolia.com

 

Le Comité des Droits de l'Enfant est l'organe chargée de contrôler l'application de la Convention internationale des droits de l'Enfant. Il est constitué de 18 experts indépendants élus par les États membres. Auparavant, il avait déjà formulé cette demande au Portugal, au Mexique et à la Colombie.

 

onu-corrida-recommendation-2

Source : @toroalcarria

 

Le chemin vers l'abolition totale

 

Même si cette recommendation n'a pas de valeur contraignante pour la France, plusieurs associations opposées à la corrida ont salué une avancée importante. Parmi elles, le PROTEC, un collectif de de psychiatres et psychologues réunissant une centaine de professionnels qui a indiqué  qu'une "étape capitale [venait] d'être franchie".

 

onu-corrida-recommendation-4

Source : @toroalcarria

 

La Fondation 30 Millions d'Amis s'est également félicitée de cette victoire et a tenu a rappeler le rôle central de la Fondation Franz Weber dans les travaux qui ont conduit à cette recommendation.

 

Pour Thierry, Hely, président de la FLAC (Fédération d'associations luttant pour l'abolition de la corrida), "cette recommendation de l'ONU est une étape vers l'abolition totale de la corrida", a rapporté 30 Millions d'Amis. Il explique :

 

Cela remettrait en cause les écoles taurines et empêcherait de faire du prosélytisme pro-corrida dans les écoles. Sur le plan moral, cela confirme qu’il y a bien un problème avec cette pratique. Enfin, cela gênera les partisans de la corrida dans leur stratégie pour attirer un jeune public.

 

onu-corrida-recommendation-3

Source : @toroalcarria

 

En avril dernier, la député EELV Laurence Abeille avait déposé une proposition de loi qui prévoyait d'interdire l'accès des corridas aux enfants de moins de 14 ans. Espérons que cette nouvelle recommendation de l'ONU remettra ce sujet à l'ordre du jour du Parlement.

 

C'est en effet le plus sûr chemin pour obtenir l'abolition de la corrida. En Espagne, la Catalogne avait ainsi commencé par interdire l'accès des arènes aux mineurs avant de l'abolir définitivement, en 2010.

 

onu-corrida-recommendation-5

Source : @toroalcarria

 

Rappelons que chaque année, en France, 10 000 taureaux sont sacrifiés au nom de cette tradition barbare. Pour soutenir ce combat contre la torture, vous pouvez apporter votre soutien au Comité Radicalement Anti Corrida, fer de lance de la lutte contre la corrida en France.

 

*      *      *

 

Sur le même sujet

 

Quand un torero pose dans l’arène avec…son bébé dans les bras

 

 

L’Union européenne porte un coup dur à la corrida

 

 

*      *      *

 

ADVERTISING