Loire-Atlantique : des voleurs de moutons arrêtés

ADVERTISING

Les éleveurs de Loire-Atlantique ont vécu deux mois particulièrement difficiles. Le confinement a en effet favorisé les vols d’animaux, qui se sont multipliés dans le département. Au total, plus de 350 moutons ont disparu depuis le mois de mars, comme le rapporte le site d’informations 20 Minutes.

 

La situation était telle que les éleveurs avaient pris des mesures en surveillant plus étroitement leurs animaux, tout en demandant aux autorités d’agir pour trouver une solution rapidement. Le manque à gagner était en effet très important, d’autant que le nombre d’animaux dérobés était bien supérieur à la normale – d’habitude, les agriculteurs comptabilisent environ cinq vols par mois.

 

Source : Pixabay

 

Les gendarmes ont finalement arrêté trois hommes au début du mois de mai 2020, âgés de 16, 26 et 47 ans, dans un camp de roms situés à Saint-Herblain, près de Nantes. Les forces de l’ordre y ont aussi retrouvé quatre moutons, en vie, enfermés dans un garage désaffecté. Les animaux ont été rendus à leurs propriétaires.

 

Un premier homme a déjà été jugé jeudi 14 mai 2020. Il a été condamné à une peine d’un an de prison, après qu’il a reconnu le vol de plusieurs moutons. Il fait aussi l’objet d’une notification d’une obligation de quitter le territoire français. Le jeune mineur a été convoqué devant le tribunal des enfants. Quant au troisième coupable, il devrait comparaître prochainement.

ADVERTISING