Loir-et-Cher : un élevage de chevaux soupçonné de maltraitance

ADVERTISING

Un élevage de six chevaux, situé à Nouan-le-Fuzelier, dans le Loir-et-Cher, a été placé sous surveillance judiciaire suite à la plainte de l’association Refuge animalier de Sologne, le 8 juillet 2019, comme le rapporte le site d’informations France 3.

 

L’organisation avait fourni plusieurs photos alarmantes à la gendarmerie de Salbris. Isabelle Cantat, membre du Refuge, explique :

 

Il n y’ avait pas d’eau, pas de foin. Les chevaux se trouvaient dans un état cadavérique. Il y a des poulinières avec des poulains. Dans l’état où elles se trouvent, elles ne sont pas en état d’allaiter.

 

Source : Refuge animalier de Sologne

 

Les équidés, couverts de gale, pataugeaient également dans leurs excréments.

 

L’association avait demandé la fermeture de l’élevage et le placement des animaux auprès de la Fondation Brigitte Bardot. La justice a cependant choisi de laisser un délai à l’éleveur pour se mettre en conformité. Frédéric Chevallier, procureur de la République de Blois, conclut :

 

Les gendarmes vont faire des visites régulières jusqu’au 10 août. Le propriétaire de l’élevage dispose d’un délai d’un mois pour mettre en conformité les conditions dans lesquelles il exerce son activité.

ADVERTISING