Les lions de mer victimes du harcèlement des plagistes en Californie

lions de mer
ADVERTISING

A San Diego, en Californie, la Boomer beach a toujours été considérée comme un véritable paradis pour les humains et pour les animaux. Mais désormais, pour certains résidents, la plage n'est plus l'endroit paisible et sûr qu'elle était autre fois.

 

Boomer Beach à La Jolla, California. Source : Wikimedia Commons

 

Depuis quelques années, l'impact grandissant des réseaux sociaux et la popularité des selfies ont eu des conséquences dramatiques sur l'habitat naturel des Otariinés, également appelés "lions de mer".

 

Les animaux, pourtant protégés par une loi fédérale, sont régulièrement harcelés par les visiteurs de la plage californienne, selon The Dodo.

 

Dans une vidéo (qui n'est plus disponible désormais) tournée par Andrea Hahn, on peut voir les plagistes s'approcher des lions de mer et les asperger d'eau. D'autres s'amusent à leur courir après et prennent des selfies avec eux, allant même jusqu'à les toucher. Le tout en l'espace d'une journée.

 

Source : Andrea Hahn

 

Comme le souligne Paul Watson, fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society, les conséquences sur ces animaux sont très graves :

 

C'est extrêmement stressant pour eux, et de nombreux bébés sont morts en raison de ce stress. Il faudrait installer des barrières afin d'empêcher les visiteurs de les approcher. Et quiconque franchit cette barrière devrait subir des poursuites.

 

Les lions de mer visés par ce harcèlement sont surtout les plus jeunes, qui ne peuvent pas se défendre comme les adultes. L'environnement de ces animaux ne représente plus un endroit calme et sûr, mais un lieu très stressant et dangereux.

 

Les lions de mer ainsi que d'autres mammifères marins sont protégés par la US Marine Mammal Protection Act, mais cela n'empêche pas de nombreux hors-la-loi de chasser, nourrir, capturer ou même tuer des animaux marins tels que les baleines, les loutres de mer, et les lions de mer.

 

Source : Andrea Hahn

 

Pour unique méthode de prévention, des panneaux dispersés sur la plage, et la plupart du temps ignorés par les visiteurs. Le National Marine Fisheries Service (NMFS) – service national de la pêche maritime – qui a également renforcé le US Marine Mammal Protection Act, ne fait pas grand chose pour protéger les lions de mer.

 

Naomi Rose, experte en mammifères marins au Animal Welfare Institute (AWI), considère que le NMFS devrait appliquer plus de mesures visant à protéger les animaux qu'il est censé défendre (ainsi que les personnes qui se mettent en danger sans le savoir). Elle a déclaré à The Dodo :

 

Le NMFS pourrait verbaliser pour harcèlement de niveau B quiconque s'approche de ces animaux de trop près pour prendre des selfies. De plus, ces situations sont également dangereuses pour les gens, même si le NMFS n'est pas responsable d'eux. Certaines personnes se sont faites mordre en s'approchant de trop près. Dans la vidéo, on peut voir des gens se faire charger par ces animaux, qui, étant pour la plupart très jeunes, n'ont pas beaucoup d'énergie, et qui viennent sur la plage pour se reposer et non pour défendre leur habitat naturel.

 

 Source : Andrea Hahn

 

Mais tout le monde n'est pas du côté des lions de mer. Un groupe appelé Citizens for Odor Nuisance Abatement, qui lutte contre la pollution olfactive, mène actuellement une campagne pour retirer ces animaux de leur habitat naturel, sous prétexte qu'ils contaminent l'endroit et nuisent aux commerces locaux en raison de leur odeur.

 

Naomi Rose a déclaré à The Dodo:

 

Ce groupe a plus d'empathie pour les commerçants de la plage (qui se disent gênés par le bruit et l'odeur des lions de mer) que pour ces animaux qui subissent du harcèlement. Les commerçants voudraient qu'ils soient chassés de la plage, mais cela ne s'est pas encore produit.

 

Si vous aussi, vous pensez que les lions de mer devraient être protégés et non harcelés et chassés de leur habitat naturel, vous pouvez contacter le NMFS afin de l'encourager à renforcer ses politiques de protection des animaux.

 

ADVERTISING