Un zoo tue neuf lionceaux en bonne santé en Norvège et provoque la colère des associations

euthanasie zoo
ADVERTISING

Un zoo en Suède fait actuellement l'objet d'une controverse à l'échelle internationale après avoir révélé l'euthanasie de neuf lionceaux  du parc en parfaite santé.

 

Le zoo de Borås a déclaré que les neufs lionceaux étaient tous âgés de moins de deux ans lorsqu'ils ont été tués. Le zoo explique leur mort par le fait qu'ils ne s'intégraient pas parmi leurs congénères et ont donc fini par représenter un "surplus" d'animaux pour le zoo.  Bo Kjellson, CEO de l'établissement, a déclaré à la chaîne de télévision suédoise STV:

 

Lorsque nous avons pris cette décision, nous avions déjà essayé plusieurs fois de les revendre ou de les placer dans d'autres zoos, mais, malheureusement, aucun établissement ne pouvait les accueillir. Lorsque l'agressivité générale dans le groupe de lions est devenue trop importante, nous avons dus en retirer quelques uns. 

 

boras zoo

 

Parmi le groupe de 13 lionceaux nés à Borås, seulement deux – nommés Granger et Dolores – ont survécu. Deux autres sont morts de causes naturelles.

 

Alors que certains zoo ou parcs naturels doivent effectivement euthanasier des animaux pour cause de souffrance ou d'impossibilité de les transférer ailleurs, le nombre d'animaux tués dans ce cas et le fait qu'ils aient été mis au monde volontairement – il s'agit de trois portées différentes -  remet sérieusement en cause le fait que le zoo se préoccupe réellement de la vie des animaux qu'il abrite.

Fleur Dawes, chargée de communication pour l'association In Defense of Animals a déclaré au site The Dodo:

 

Le meurtre injuste de ces neufs lionceaux en parfaite santé nous paraît horrible et injustifiable. Les zoos ont souvent recours à la reproduction de leurs animaux pour attirer du public avec les petits puis les "zoothanasie" (terme inventé pour désigner la pratique de l'euthanasie d'animaux en bonne santé dans les zoos) lorsqu'ils deviennent moins profitables.

La zoothanasie est une pratique qui se généralise et qui pousse des individus intelligents et conscients de leurs actes à faire n'importe quoi pour de l'argent. 

 

lion conservation

 

La pratique consistant à tuer des jeunes animaux lorsqu'ils ne sont plus "profitables" concerne principalement les félins, tels que les tigres. Ils sont en effet souvent utilisés pour proposer des séances de "câlins" aux visiteurs et ne sont donc utiles au zoo que lorsqu'ils sont assez dociles et mignons pour être approchés et manipulés. Si ils ne peuvent pas être revendus à un riche particulier (ce qui est en soi un destin tragique pour un animal sauvage), ils sont souvent tués. Le CEO de l'association Born Free USA, Prashant Khetan, ajoute :

 

Lorsque la décision de tuer un animal parce qu'il est "en trop" est prise, c'est terrible. J'espère que cette tragédie ne deviendra pas une autre statistique mais plutôt qu'elle va lancer une conversation à propos des zoos et de leur utilité alors que des alternatives viables existent pour observer et apprendre sur les animaux dans leur environnement naturel. 

 

Euthanasier des animaux jeunes et en bonne santé alors qu'ils sont issus d'une espèce protégée car menacée dans son habitat naturel suggère que le zoo de Borås se préoccupe de ses profits plutôt que de la conservation des animaux. Helena Pederson, une chercheuse en études animales à l'université de Gothenburg, en Allemagne, remet en cause l'existence de tels établissements :

 

Il est clair que ce n'est pas en accord avec la perception que le public a des zoos. Je pense que beaucoup de personnes sont dérangées par l'idée de tuer des animaux. Je pense que nous devrions nous demander pourquoi il nous semble important d'avoir des zoos et si cela vaut réellement le prix que les animaux payent par notre faute. 

 

Äntligen fredag och snart dags för helgöppet här i djurparken! Kom och hälsa på våra små lejonungar som nu är ute på spännande upptäcktsfärd i sin uteanläggning. Vi har öppet lördag och söndag kl. 10-16.

Posted by Borås Djurpark on Friday, September 30, 2016

 

Alors que de nombreux sanctuaires et parcs animaliers s'occupent de leurs animaux, leur donnent tout ce dont ils ont besoin tout en préservant les espèces qu'ils protègent, beaucoup de zoos font se reproduire des animaux sans se demander ce qu'il adviendra d'eux lorsqu'ils ne seront plus "mignons".

 

Le zoo de Borås a déclaré qu'ils laissaient leurs animaux se reproduire afin de respecter leurs "instincts naturels", mais il reste encore à déterminer si le fait de les laisser volontairement se reproduire pour tuer les animaux ensuite est réellement une pratique "naturelle".

 

Vous pouvez vérifier quels sont les réserves agrées sur le site de l'Association Européenne des Zoos et Aquariums (lien en anglais) si vous vivez en Europe ou sur le site américain de l'association (lien en anglais) si vous êtes aux Etats-Unis.

 

En France, l’association Code animal milite pour l’abolition des zoos et de toute forme de captivité animale. Elle a publié un « carnet noir des zoos » qui répertorie tous les parcs où des « événements marquants touchant les animaux » ont eu lieu, comme des vols, des décès anormaux ou des accidents.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (il va adorer) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING