L’instant où ce vétérinaire dévoué retire une tumeur du crâne d’un… poisson rouge

ADVERTISING

Toutes les vies animales méritent notre considération et notre bienveillance. Et ce n'est pas Tristan Rich, vétérinaire australien officiant à Melbourne, qui défendra le contraire.

 

Tout récemment, il a en effet pratiqué une intervention chirurgicale extrêmement technique sur un poisson rouge qui souffrait d'une tumeur sur le crâne.

 

poisson-rouge-operation-5Source : @Facebook

 

Baptisé Bubbles, l'animal âgé de 9 ans était gêné par cette excroissance qui l'empêchait de nager et de s'alimenter correctement, comme le rapporte le site américain The Dodo.

 

Pour sa famille humaine, attaché à lui autant que d'autres peuvent l'être à leur chat ou à leur chien, il était hors de question de le laisser dans cet état.

 

poisson-rouge-operation-10Source : @Facebook

 

Mais l'opération n'est pas sans risque et elle est loin d'être évidente.

 

Bubbles ne pouvant respirer hors de l'eau, il faut l'endormir et le placer sous assistance respiratoire le temps de l'intervention.

 

poisson-rouge-operation-11Source : @Facebook

 

Tristan Rich raconte sur la page Facebook de la clinique :

 

Bubbles a fait trempette dans un seau rempli d'une solution anesthésiante et, une fois endormi, nous avons inséré un tube dans sa bouche qui était relié à une solution d'eau claire venant alimenter ses branchies en oxygène.

 

poisson-rouge-operation-17Source : @Facebook

 

L'heure était venue de retirer la tumeur. D'un coup de scalpel, net et précis, Tristan Rich la sectionne.

 

poisson-rouge-operation-16Source : @Facebook

 

poisson-rouge-operation-19Source : @Facebook

 

Dans la foulée, il applique une substance cicatrisante adaptée qui viendra protéger et cautériser la plaie de Bubbles.

 

poisson-rouge-operation-13Source : @Facebook

 

Le vétérinaire continue :

 

Bubbles a ensuite été placé dans un bassin de récupération alimenté en oxygène. Nous lui avons fait quelques injections d'antidouleurs et d'antibiotiques. Très vite, il a recommencé à respirer et à nager normalement.

 

 

L'opération périlleuse est ainsi un succès, Bubbles est sain et sauf !

 

Les vétérinaires ont d'ailleurs partagé une vidéo le montrant reprendre ses esprits, peu de temps après la chirurgie :

 

Bubbles swims after surgeryIf you had your doubts about the outcome of our fish surgery story featured on our Facebook page yesterday, here’s a video of Bubbles happily swimming around post-surgery.

Lort Smith vet Dr Tristan Rich removed a tumour from Bubbles' head while the fish was out of water.

Posted by Lort Smith on Wednesday, March 30, 2016

 

Depuis, le petit poisson est rentré chez lui, aux côtés de sa famille qui a prouvé qu'il comptait beaucoup pour eux.

 

 

On retiendra de cette belle histoire, outre le dévouement exceptionnel pour ce petit animal, les précisions du vétérinaire concernant les injections d'antidouleurs.

 

Cela peut surprendre, mais voilà un témoignage important de la part d'un spécialiste qui vient confirmer la capacité des poissons à souffrir.

 

Car la sensibilité de ces animaux, longtemps objet de controverses, semble faire de moins en moins débat. Et c'est tant mieux.

 

Un poisson, comme tout animal, ne devrait jamais être considéré comme de la marchandise ou un jouet que l'on met dans un bocal pour le plaisir des yeux.

 

*      *      *

 

Sur le même sujet

 

Ce poisson refuse d’abandonner son ami pris dans un piège mortel jusqu’à ce que les secours arrivent

 

ADVERTISING