L’homme qui avait laissé mourir de faim ses chevaux vient d’être condamné à de la prison ferme

PUBLICITE

Le 27 janvier 2017, la Fondation 30 Millions d'amis, épaulée par le Chem, le Centre d'Hébergement et de Protection pour Équidés Maltraités, a sauvé de l'enfer 26 chevaux parmi un troupeau de 74 animaux, livrés à eux-mêmes sur un champ de la commune de Jublains, en Mayenne.

 

chevaux-jublains-abandon-condamnation-1Source : Fondation 30 Millions d'amis

 

Les chevaux déambulaient sur une propriété de 4 hectares, sans nourriture et avec pour seul point d'eau une mare boueuse et sale. Incapables de brouter l'herbe rendue rase par le froid, les animaux, pour la plupart sauvages, dépérissaient à vue d’œil.

 

Le 26 janvier, l'inspection des services vétérinaires avait déjà découvert sur les lieux le cadavre de 13 animaux. Un autre cheval avait dû être euthanasié pour abréger ses souffrances. Le lendemain, et sur la demande de la Direction Départementale de Protection des Populations, la Fondation 30 Millions d'amis a procédé au sauvetage en urgence de 26 juments et leur poulains. Les bêtes étaient si affamées qu'elles suivaient leurs sauveurs à la trace dans l'espoir d'avoir un peu de nourriture. L'association avait ensuite sauvé le reste du troupeau quelques jours après.

 

L'opération n'a pas été de tout repos. Les chevaux, peu habitués au contact humain, se sont d'abord montrés retors et peu disposés à rentrer dans les véhicules mis à disposition pour les emmener. Les volontaires ont également découvert un cheval tenu à l'écart, dans un hangar plongé dans le noir. La pauvre bête, aveugle, était complètement affolée.

 

chevaux-jublains-abandon-condamnation-2
Source : Fondation 30 Millions d'amis

Mais petit à petit, les bénévoles de la Fondation ont réussi à gagner leur confiance, et les animaux ont grimpé dans les camions les uns après les autres. Ils ont ensuite été pris en charge pour être soignés.

 

 

L'association a porté plainte contre le propriétaire pour que justice soit rendue. Bien lui en a pris. Le 31 mars, l'homme a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Laval à 1 an de prison, dont 6 mois fermes, et 2 ans de mise à l'épreuve. Le coupable ne pourra jamais plus posséder d'animal. De plus, le propriétaire sera tenu de rembourser les frais engagés par la Fondation pour les soins et la réhabilitation des chevaux.

 

L'éleveur avait pourtant réfuté les accusations de maltraitance. En proie à des difficultés financières, l'homme ne pouvait plus payer le loyer du terrain qu'il louait pour son élevage de moutons, supposé financer l'entretien des chevaux. Le troupeau de moutons avait alors été saisi par la justice. L'éleveur explique :

 

J'avais monté ce capital moutons pour auto-financer mon élevage de chevaux. A partir du moment où on me l'a saisi, je n'avais plus les moyens d'acheter du foin : les chevaux étaient condamnés. J'ai demandé à la préfecture de réquisitionner du fourrage pour m'aider mais la réponse est arrivée trop tard : seize chevaux étaient déjà morts. Si les services vétérinaires avaient réagi plus vite, on n'en serait pas là.

 

Maître Maryse Bierna, avocate de l'association, salue quant à elle cette décision :

 

C’est un bon verdict : il est rare qu’une peine de prison ferme soit prononcée. Par ailleurs, il est remarquable qu’un Procureur défende autant la cause des chevaux !

 

Regardez la vidéo de la seconde intervention ci-dessous :

 

 

En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux. Une peine insuffisante au regard des sanctions réservées à d’autres délits.

 

La Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition pour demander que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

 

PUBLICITE