Les premiers singes clonés viennent de voir le jour dans un laboratoire chinois

PUBLICITE

Le 24 janvier 2018, la revue Cell a publié une avancée scientifique majeure, mais très controversée : deux singes on été clonés dans un laboratoire de recherches chinois à l'aide de la même technique utilisée pour la très célèbre Dolly, la première brebis jamais clonée.

 

Les singes, appelés Zhong Zhong et Hua Hua, sont des macaques crabiers et sont aujourd'hui âgés de quelques semaines. C'est la première fois que des primates sont clonés à l'aide de cette méthode.

 

Les scientifiques responsables de ce progrès scientifique affirment que des singes présentant le même profil génétique s’avéreront très utiles dans la recherche des maladies humaines. Toutefois, cette avancée est tout de même très controversée et soulève des questions d'ordre moral, notamment quant au clonage humain, qui ne semble plus très loin à présent.

 

Hua Hua. Source : Chinese Academy Of Sciences

 

Les chercheurs du laboratoire ont indiqué que les singes étaient nourris au biberon et grandissaient normalement. Ils espèrent produire d'autres macaques clonés dans les mois à venir.

 

"Ce n'est pas un tremplin"

 

Malgré les inquiétudes soulevées concernant le clonage humain, le Professeur Robin Lovell-Badge du Francis Crick Institute de Londres, insiste sur le fait que "le travail décrit dans cette revue ne représente pas un tremplin qui permettra d'établir des méthodes pour obtenir des clones humains", car cette procédure est "inefficace et dangereuse".

 

En 1999, des scientifiques avaient sectionné l'embryon d'un macaque rhésus en deux afin d'obtenir deux jumeaux identiques. L'un des bébés, appelé Tetra, est considéré comme le premier singe jamais cloné. Cependant, la procédure n'utilisait pas le processus très complexe de transfert d'ADN, c'est pour cela que Zhong Zhong et Hua hua sont considérés comme les premiers de leur genre.

 

Zhong Zhong. Source : Chinese Academy of Sciences

 

Ces deux singes ont vu le jour après 79 tentatives. A l'origine, ils ont été clonés à partir d'une cellule différente, mais n'ont pas survécu. Le Docteur Sun, de la Chinese Academy of Sciences Institute of Neuroscience, a déclaré à la BBC :

 

 

Nous avons expérimenté diverses méthodes, mais une seule d'entre elles a fonctionné. Nous avons essuyé nombre d'échecs avant de parvenir à cloner un singe.

 

Les scientifiques chargés de cette expérience affirment avoir respecté les directives internationales en matière de recherche animale, établies par les US National Institutes of Health (Instituts américains de la santé).

 

Source : Chinese Academy of Sciences

 

PUBLICITE