Les premières images de la sépulture de Diesel, le chien du Raid tué en service

ADVERTISING

Le 3 février dernier, France 5 a diffusé un reportage inédit tourné au centre de formation des chiens du Raid, là ou s'était entrainé Diesel, le Berger Malinois de 7 ans tué lors de l'assaut de Saint-Denis, le 18 novembre dernier.

 

Laetitia Barlerin, la vétérinaire et journaliste qui s'est rendue sur place pour le compte de l'émission La Quotidienne, a même pu accéder à la sépulture de Diesel qui n'avait encore jamais été révélée au public.

 

sepulture-diesel-Raid-2Source : @La Quotidienne

 

On y découvre deux plaques en mémoire du chien d'assaut. La première, qui mentionne "En souvenir des membres du GSPR" (Groupe de sécurité de la présidence de la République, ndlr).

 

sepulture-diesel-Raid-1Source : @La Quotidienne

 

Et une seconde, plus imposante, qui fait office de pierre tombale.

 

sepulture-diesel-Raid-3Source : @La Quotidienne

 

Bien sûr, la localisation exacte de la sépulture reste secrète. En revanche, cela semble confirmer que Diesel n'est pas enterré au cimetière d'Asnières, comme cela avait été évoqué dans les semaines qui ont suivi son décès. Récemment, un Bisontin de 62 ans avait fait part de son souhait d'offrir une statue hommage à Diesel en lançant une collecte en ligne.

 

Les caméras de France 5 ont également pu suivre quelques séquences d'entraînement des chiens de la brigade cynophile. On y voit notamment Igo, Berger Malinois, à l'action dans les sous-sols du Raid, s'exerçant à l'immobilisation d'un forcené retranché.

 

sepulture-diesel-Raid-7Source : @La Quotidienne

 

On apprend par ailleurs que l'entraînement est très long avant que le tandem homme-chien ne soit déclaré opérationnel. Cela peut durer parfois près d'un an.

 

Joss, brigadier du Raid et ancien maître-chien de Diesel intervient dans le reportage, le visage masqué. Il revient sur cette relation si spéciale entre l'homme et l'animal :

 

 C'est une complicité qui se fait au quotidien. […] La confiance mutuelle est indispensable. […] Tout passe par le jeu. Il n'y a jamais de contrainte sur le chien. Il faut toujours qu'il prenne du plaisir.  

 

sepulture-diesel-Raid-16Source : @La Quotidienne

 

Autre dimension essentielle de l'entraînement des chiens du Raid : la recherche d'explosifs. La caméra suit cette fois Iron, autre chien de la brigade cynophile spécialisé dans la recherche de substances dangereuses. Ce Berger Malinois a appris à détecter pas loin de 80 matières explosives.

 

Pour perfectionner son flair, des particules d'explosif sont cachées dans une pièce dédiée à l'exercice. En moins de cinq minutes, Iron parvient à identifier la zone où elles se trouvent. Pour ne pas déclencher l'explosion, le chien sait qu'il ne doit surtout pas toucher à la substance. Dès qu'il la trouve, il s'assoit et attend sagement l'intervention des brigadiers démineurs.

 

sepulture-diesel-Raid-8Source : @La Quotidienne

 

Pour visionner le reportage dans son intégralité, c'est ici :

 

 

*      *      *

 

 

Sur le même sujet

 

Il lance une cagnotte pour financer une statue hommage à Diesel, le chien du Raid

 

 

Une statue en l’honneur de Diesel, le chien du Raid, vient d’être inaugurée en Italie

 

 

Ce chiot policier anglais baptisé Diesel en hommage au chien du RAID mort en héros

 

 

Premières images. Dobrynya, le chiot policier qui succède à Diesel vient d’arriver en France

 

 

Diesel, chien du RAID tué en service, va recevoir la plus haute distinction militaire pour les animaux au Royaume-Uni

 

 

Après la mort de Diesel, une entreprise russe crée une armure pour les chiens d’assaut

 

 

« Diesel aurait été retraité au printemps. » Le témoignage émouvant du policier qui a vu mourir son chien

 

ADVERTISING