Les images de ce chat « amateur de livres » font le tour du monde

PUBLICITE

Lorsque Max, un adorable petit chat, a commencé à visiter l'université Macalester, en face de sa maison à St Paul, dans le Minnesota (États-Unis), ses humains n'en ont pas fait grand cas. Après tout, ils aiment le laisser vaquer à ses occupations en toute liberté, et Max apprécie tout particulièrement les endroits chauds, ainsi que de nouvelles choses à découvrir. Il ne dit pas non plus aux caresses, que les étudiants étaient plus que ravis de lui offrir.

 

Connie Lipton, son humaine, explique au site américain The Dodo :

 

Il socialisait juste avec les étudiants sur le campus. Il allait là-bas chaque jour, passait un peu de temps. C'est difficile de savoir, avec précision. Il partait en général pour quelques heures, puis revenait à la maison, pour juste vouloir sortir un peu après.

 

max library catSource: cool_cat_max_and_gracie/Instagram (Traduction : comment ça se fait que ce chat s'est pointé à mon cours de 8h30, quand la moitié de la classe n'en est même pas capable ?)

 

Des salles de classe, en passant par la bibliothèque jusqu'aux dortoirs des étudiants, le chat régnait en maître sur le campus… Jusqu'à ce qu'il soit freiné dans toute sa gloire, à la fin du mois de novembre.

 

max the library catSource: cool_cat_max_and_gracie/Instagram

 

Sa famille, ainsi que les employés de l'université, inquiets que Max puisse se retrouver enfermé dans un bâtiment ou blessé dans les travaux à proximité, ont décidé de placarder des petites affichettes afin d'annoncer aux étudiants que le chat n'avait plus droit de cité sur le campus, et plus particulièrement dans la confortable bibliothèque.

 

Max the library cat

 

Max comptait cependant un certain nombre de fans, qui trouvaient le procédé particulièrement injuste. Des photos de ces affichettes se sont retrouvées sur les réseaux sociaux et sont très vite devenue virales. Des personnes du monde entier ont entendu le souhait désespéré de Max : entrer dans la bibliothèque.

 

max the library catSource: cool_cat_max_and_gracie/Instagram

 

Des dessins, un hashtag sur Twitter (#letmaxin), et même quelques fausses cartes de bibliothèque ont circulé sur les réseaux sociaux, même si, hélas, le destin de Max était déjà scellé. Désormais interdit de sortie, il a eu quelques difficultés à s'habituer à la nouvelle situation et à laisser ses promenades dans les bâtiments de l'université derrière lui.

 

Fort heureusement, il a rapidement pu retrouver le grand air, grâce à une laisse et un harnais ! Il a depuis visité plusieurs fois l'université Macalester pour aller à la rencontre de ses fans, dont le président, Brian Rosenburg.

 

Source: cool_cat_max_and_gracie/Instagram

 

Connie Lipton songe désormais à former le chat pour qu'il devienne chat de thérapie, afin qu'il puisse refaire ce qu'il aime le plus dans la vie : apporter une présence réconfortante aux étudiants et au personnel du campus.

 

Vous pouvez suivre les aventures de Max, et de sa sœur Grace, sur Facebook et Instagram !

 

Source: cool_cat_max_and_gracie/Instagram

 

Regardez Max en pleine action :

 

 

PUBLICITE