Les conditions d’élevage et de sélection des poulets en Italie révélées par une enquête choc

poussins élevages
PUBLICITE

Le 31 janvier 2018, l'association italienne de défense des droits des animaux Essere Animali, a publié sa nouvelle enquête de choc, qui révèle les conditions d'élevage déplorables des poules et poulets dans une ferme industrielle du pays.

 

Cette vidéo, filmée par un membre de l'association, embauché pour quelques mois dans une ferme connue, montre les premiers jours de la vie des plus de 525 millions de poussins qui sont chaque année destinés au marché italien de la viande.

 

 

Les œufs des futurs poulets sont artificiellement couvés dans un environnement à température contrôlée. Une fois éclos, les poussins sont entraînés sur un long tapis roulant.

 

Avec près d'un million de naissances par semaine, le tapis roulant fonctionne en continu, transportant toujours un très grand nombre de poussins à la fois. Beaucoup d'entre eux meurent étouffés ou écrasés car tombés par terre, poussés par les autres.

 

Au cours de leur voyage, les poussins sont triés. Tous les poussins malades ou "défectueux" sont envoyés vers une mort violente mais légale : le déchiquetage.

 

Cette méthode est autorisée par la législation concernant la protection des animaux destinés à l'abattage, est pourtant loin d'être idéale pour le bien-être des poussins. Un spécialiste du droit des animaux explique :

 

Les poussins destinés au déchiquetage attendent parfois des heures avant d'être tués : les images le prouvent. L'industrie de la viande prétend se préoccuper du bien-être des animaux, mais leur vie est un enfer. Ces petits poussins vont vivre seulement quelques heures et ils sont traités comme des objets. Partout où vous posez les yeux dans cet élevage vous pouvez voir des poussins en train d'agoniser.

 

Les poussins jugés conformes, eux, sont envoyés dans les incubateurs de l'élevage. Ils y passent 40 jours, durant lesquels ils sont engraissés, avant d'être envoyés à l'abattoir et de finir dans les rayons des supermarchés de toute l'Italie.

Une enquête qui fait écho en France à celle de L214 concernant les conditions d'élevages de poules pondeuses en Bretagne.

Vous pouvez visionner l'enquête vidéo d'Essere Animali [ATTENTON: Image difficiles]

 

 

Vous pouvez également signer la pétition de l'association pour faire fermer cet élevage (en italien).

 

PUBLICITE