Les cirques français dénoncent les discours « extrêmes et délirants » des défenseurs des animaux

ADVERTISING

Le 4 septembre 2017 se tenait la réunion plénière du Collectif des cirques, regroupement de l'ensemble — ou presque – des cirques traditionnels français. Au programme : agir et défendre l'activité face aux attaques régulières dont elle est de plus en plus victime.

 

Source : Valery Hache

 

L'avocat du collectif, Me Cyrille Emery, dénonce des "injures et des mensonges déversés sur eux par des gens qui n'ont jamais mis un pied dans un cirque". Les professionnels craignent ainsi une généralisation des arrêtés interdisant la présence des cirques avec animaux, déjà pris par une cinquantaine de communes sur le territoire français.

 

Source : Dauphin Libre

 

Le Collectif se montre d'autant plus inquiet qu'en août 2017, Nicolas Hulot, le Ministre de la Transition écologique et solidaire, s'était lui-même déclaré peu favorable à la captivité. Une déclaration, perçue comme une provocation, qui avait bien évidemment soulevé de vives protestations de la part du Collectif des Cirques.

 

Aujourd'hui, celui-ci exige d'ailleurs de rencontrer l'homme politique, afin de mettre en place des mesures pour protéger ce qu'il estime être un "patrimoine culturel commun". Me Emery s'en prend également aux associations et groupes animalistes, à l'image de One Voice, et leurs discours "extrêmes et délirants" :

 

Aujourd'hui, elles s'en prennent aux cirques, demain probablement aux animaleries puis aux zoos, un jour ce sera la pêche, jusqu'où cela ira-t-il?

 

Source : Massacre animal

 

Le Collectif espère voir la mise en place d'une commission interministérielle visant à protéger l'activité, et où siégeraient plusieurs de ses représentants. Les professionnels du cirque se défendent également de toute maltraitance envers leurs animaux, et affirment, au contraire, les traiter avec respect et bienveillance.

 

Des déclarations que contestent bien évidemment, preuves à l'appui, les associations de défense des animaux. Les exemples de maltraitance sont d'ailleurs légion : tigres battus jusqu'à soumission, éléphants brisés pour obtenir leur obéissance, oursons forcés à se tenir debout… La captivité fait des ravages physiques et psychologiques sur les animaux, qui sont contraints de participer à des spectacles contraires à leurs instincts les plus élémentaires.

 

Source : PETA

 

De plus, peut-on réellement parler de "discours extrêmes et délirants" lorsque 80 % des Français estiment que la cause animale est désormais un enjeu important en politique ? Les cirques connaissent d'ailleurs une baisse de fréquentation continue depuis plusieurs années.

 

À l'heure actuelle, plusieurs pays d'Europe interdisent la présence de cirques avec animaux sur leur territoire. C'est le cas de la Belgique, l'Autriche ou encore l'Allemagne.

 

Pour agir contre les cirques qui utilisent des animaux sauvages, vous pouvez demander à votre maire d’interdire la venue de compagnies accompagnées d’animaux dans votre ville ou encore signer cette pétition lancé par la Fondation 30 Millions d’Amis.

 

Source : Pamela Carzon

 

Via : The Huffington Post

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service de nutrition (découvrez l'alimentation sur-mesure pour votre chien). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING