Les chats et chiens de moins de 6 mois ne peuvent plus être vendus dans les animaleries du Royaume-Unie

ADVERTISING

Au Royaume-Uni, le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra) a annoncé l'interdiction prochaine de la vente de chiens et de chats de moins de six mois dans les animaleries, comme le rapporte le site d'informations France Info.

 

Ce projet entend lutter contre les mauvais traitements de bon nombre de chiots et de chatons destinés aux animaleries. Beaucoup d'entre eux proviennent en effet d'usines à chats ou à chiens, où les animaux sont produits à la chaîne dans des conditions abominables.

 

Source : Shutterstock

 

Ils souffrent ensuite pour la plupart de problèmes de santé, pouvant aller jusqu'à la mort. Choses que se gardent bien de préciser, en général, les animaleries qui les mettent en vente.

 

Le texte, appelé Lucy's Law – en hommage à une petite chienne utilisée comme reproductrice dans ces usines – obligera également les animaleries à s'adresser directement à des éleveurs agréés et des refuges.

 

Source : AP Photo

 

Les Britanniques, qui sont plus de 49 % à posséder un animal de compagnie, se sont montrés en très grande majorité favorable à ce projet de loi lors des consultations publiques le concernant : 95 % de la population approuvaient en effet sa mise en place.

ADVERTISING