Les animaux apaisent les personnes souffrant de troubles mentaux. C’est la science qui le dit

ADVERTISING

La zoothérapie n'en finit plus de faire ses preuves. Si les bienfaits de la présence d'animaux de compagnie sur le bonheur des humains sont intuitivement reconnu par tous, l'efficacité de la médiation animale est désormais démontrée par la science.

 

Une récente étude publiée dans la revue britannique BMC Psychiatry et menée par Helen Brooks, chercheuse sur la santé mentale à l’Université de Manchester, au Royaume-Uni, souligne les résultats probants de la zoothérapie sur l'amélioration des troubles mentaux  (schizophrénie, bipolarité, autisme) chez l'humain.

 

zootherapie-preuve-2Source : Vétérinaire comportementaliste

 

L'équipe de chercheurs d'Helen Brooks a interrogé 54 personnes souffrant de troubles mentaux à long terme. Parmi elles, 25 ont dit considérer leur animal de compagnie comme partie intégrante de leur vie sociale.  Les chercheurs ont donné aux participants un diagramme composé de trois cercles consécutifs dans lesquels ils devaient écrire ce qui était le plus important à leurs yeux. Le cercle le plus proche du centre correspondait aux choses les plus importantes à leurs yeux.

 

60% – soit plus de la moitié – des participants ont placé leur animal de compagnie dans ce cercle, avant leur famille et leurs relations sociales. Seules 20% des personnes interrogées les ont placés dans le second cercle. Leurs témoignages sont, par la suite, venus renforcer ce constat.

 

zootherapie-preuve-4Source : Doctissimo 

 

Un des participants, qui vit avec deux chiens et deux chats, a affirmé :

 

Quand je me sens vraiment mal, ils sont géniaux parce qu’ils sont restés à mes côtés pendant deux jours. Ils sont restés jusqu’à ce que je me décide à sortir.

 

Durant toute l'étude, Helen Brooks entendra des propos similaires. Comme l'explique la chercheuse, pour les personnes  atteintes de troubles mentaux – qui ont tendance à s'isoler socialement - la présence d’animal peut changer la donne :

 

Les animaux font ressortir beaucoup d’émotions enfouies qui ne sont pas disponibles envers la famille et les amis. 

 

Les participants soulignent tous ce sentiment d'incompréhension vis-à-vis des autres ; une difficile impression de gouffre profond, que seul les animaux peuvent apaiser. Ils permettent de mettre un terme à la sensation d'isolement et se montrent affectueux sans tenir compte du trouble mental. Un des hommes interrogés explique :

 

Les animaux ne voient pas les cicatrices sur vos bras. Ils ne posent pas de question sur vous. 

 

 

zootherapie-preuve-3 Source : SquareSpace

 

Par ailleurs, la présence d'un animal établit une sorte de routine structurante et rassurante, et procure à ces personnes le sentiment d'être utile voire nécessaire à quelqu'un, comme l'explique Helen Brooks :

 

La routine avec ces animaux est très importante pour les personnes. Se lever le latin pour le nourrir, les promener, cela leur donne un but dans la vie qu’ils n’avaient pas. 

 

zootherapie-preuve-1Source : Squarespace

 

La scientifique compte bien mettre cette étude en avant afin de promouvoir la zoothérapie et de la voir s'imposer comme un moyen de traitement reconnu et répandu. Elle espère donc que d'ici à quelques années, la thérapie assistée par l'animal sera proposée dans de nombreuses structures médicales et tout autant respectée que les méthodes plus classiques.

 

Via : Démotivateur

Image de couverture : aapkokyalagtahai.com

 

* * *

 

Sur le même sujet

 

Autiste, cette petite fille ne "parle" qu'avec son chat. Et il l'a métamorphosée

 

fille-autiste-chat-thula-2

ADVERTISING