Les 9 critères pour bien reconnaître un vrai sanctuaire pour animaux

ADVERTISING

Les associations et sanctuaires pour animaux sont légion à travers le monde, mais certains individus sans scrupule tentent parfois de profiter de la générosité de nombreuses personnes en se faisant passer pour une organisation tout ce qu'il y a de plus honorable.

 

L'association PETA a publié une liste de conseils afin de permettre à tout le monde d'identifier ou non la crédibilité d'un sanctuaire.

 

1. Le comportement des autres visiteurs

 

Un sanctuaire digne de ce nom n'autorise par les visiteurs à manipuler les animaux. Ils n'auront pas non plus le droit de prendre la pose aux côtés des pensionnaires. Ils ne pourront les approcher que dans des conditions très particulières et encadrées.

 

2. La taille de l'endroit

 

En fonction des animaux recueillis, les enclos doivent avoir une taille, tant en hauteur qu'en largeur, appropriée. Les besoins varient en fonction des espèces, et l'enclos d'un singe n'aura pas les mêmes dimensions que l'enclos d'un ours.

 

Source : Four Paws

 

3. La provenance des animaux

 

Les sanctuaires récupèrent des animaux abandonnés par leurs propriétaires. Nombre d'entre eux proviennent également de zoos ou de cirques. Les associations tentent de ne jamais donner de l'argent à ceux qui ont abusé de leurs pensionnaires en payant pour pouvoir sortir l'animal de son enfer, afin de ne pas encourager la maltraitance. Les employés du sanctuaire n'hésiteront jamais à vous expliquer les circonstances de l'arrivée d'un animal.

 

4. L'aménagement des enclos

 

L'aménagement doit être adapté, et reproduire au mieux l'environnement naturel des animaux. Ceux qui ont besoin d'avoir d'autres congénères avec eux ne seront jamais seuls.

 

5. Les équipements

 

Les animaux disposent-ils d'équipements leur permettant de se dépenser ? Les singes devront avoir des arbres ou des structures leur permettant de grimper, les ours des piscines où se baigner, etc.

 

Source : Phuket Elephant Sanctuary

 

6.  Les horaires de visites

 

Les sanctuaires ont en général des horaires de visite réduits et limités, afin de ne pas déranger les animaux.

 

7. Les autorisations

 

Une accréditation sera nécessaire pour ouvrir un sanctuaire. Cela implique une autorisation des autorités, des visites pour vérifier que tout est en ordre, le respect de certaines normes…

 

8. Le comportement des animaux

 

Observez les animaux. S'ils présentent des comportements stéréotypiques – ils tournent en rond, agitent la tête de manière compulsive, sont léthargiques ou font montre de crainte – il y a fort à parier que l'endroit où ils se trouvent n'a de sanctuaire que le nom.

 

Source : Animals Lebanon

 

9. La reproduction des animaux

 

Si le sanctuaire fait se reproduire ses animaux, méfiez-vous. En effet, faire se reproduire des animaux supposent une population de pensionnaires qui grandit, et donc, des difficultés supplémentaires pour s'occuper de l'ensemble des bêtes.

 

Via : PETA

ADVERTISING