L’éléphant « le plus seul » du monde est mort en Espagne

ADVERTISING

Flavia, l'éléphante d'Asie, avait 46 ans. Sur toutes ces années de vie, elle en aura passé 43 seule, enfermée au zoo de Cordoue, en Espagne, avant de mourir au début du mois de mars 2019, comme le rapporte le site américain The Dodo.

 

éléphanteSource : Zoo de Cordoue

 

Flavia n'a jamais côtoyé un seul autre éléphant après son arrivée en Espagne ; pourtant, les pachydermes sont des êtres particulièrement sociaux, qui s'épanouissent auprès de leurs congénères au sein d'un groupe avec une hiérarchie bien précise. La solitude de Flavia lui avait valu le terrible titre d' "éléphant le plus triste du monde".

 

éléphanteSource : Zoo de Cordoue

 

En raison de ces conditions de détention, l'éléphante souffrait de dépression depuis des années. Elle faisait montre de stéréotypie, un mal qui ronge très souvent les animaux captifs : ils adoptent des comportements répétitifs, "contre-natures", se balancent à droite à gauche.

 

Face à cette situation et après que de nombreuses personnes se sont inquiétées du sort de Flavia, le zoo de Cordoue avait accepté que l'éléphante soit transférée dans un sanctuaire, avec l'aide de l'association PACMA. Malheureusement, la santé déclinante de Flavia, produit de sa captivité, a eu raison du pachyderme, qui ne goûtera ainsi jamais à la liberté.

 

éléphanteSource : Zoo de Cordoue

 

L'association PACMA a conclu sur sa page Facebook :

 

Cette histoire aurait pu avoir une fin heureuse. On faisait tout notre possible pour améliorer ta santé et te sauver. Reste en paix, Flavia.

ADVERTISING