Le zoo de Beauval veut embaucher après la naissance du bébé panda pour faire face à l’augmentation de la fréquentation

ADVERTISING

Le fils de Huan Huan et Yuan Zi, petit panda né vendredi 4 août 2017 au zoo de Beauval, se porte à merveille, pour la plus grande joie de ses soigneurs. Prénommé provisoirement Mini Yuan Zi, le premier panda né en France a créé l'événement dans l'Hexagone, mais aussi à travers le monde, tant la reproduction de ces ursidés est difficile en captivité. Son jumeau, hélas, n'a pas eu la chance de survivre et est mort quelques minutes après sa naissance.

 

Source : AFP

 

Le Zoo de Beauval se retrouve ainsi sous les projecteurs. Delphine Delord, chargée de la communication à la direction du parc, confie au journal L'Express :

 

Il y a eu 25,8 millions de vues sur l'ensemble des posts Facebook du zoo de Beauval. Nous avons dû gagner environ 40 000 fans en une semaine et près de 2000 followers sur Twitter.

 

 

Cet engouement implique une hausse significative de la fréquentation du zoo, qui avait déjà été impactée par l'arrivée, en 2012, de Huan Huan et Yuan Zi, prêtés dix ans à la France par la Chine pour des sommes colossales : une "location" à plus de 850 000 euros par an.

 

Source : AFP

 

Mini Yuan Zi – qui sera nommé par Peng Liyuan, la première dame chinoise avec l'aide de Brigitte Macron – pourra faire sa première apparition en public au mois d'octobre, période habituellement creuse. Pour faire face à l'afflux de visiteurs, le zoo de Beauval a donc décidé de lancer une importante campagne de recrutement. L'établissement pense même à ne pas fermer ses hôtels, d'habitude peu fréquentés en cette saison.

 

Source : Eric Baccega

 

Le zoo de Beauval compte d'ailleurs bien profiter de ce regain de popularité en surfant sur la "pandamania" provoquée par la naissance de Mini Yuan Zi. Des écrans géants ont été installés tout autour de la zone panda pour permettre aux visiteurs d'observer les animaux sans les déranger. La boutique a également le vent en poupe, avec la création de nombreux objets dérivés à l'effigie de l'adorable bébé panda.

 

Deux soigneuses chinoises, dépêchées par Pékin, sont à pied d'œuvre pour s'assurer de la santé du précieux animal. Il repartira en Chine à d'ici trois à quatre ans ; en effet, Mini Yuan Zi appartient officiellement à l'Empire du Milieu et sera remis en liberté dans une réserve naturelle.

 

 

En attendant, le premier mois s'annonce critique pour la survie du petit, entouré par une équipe vétérinaire déterminée.

 

Aujourd'hui, le nombre de pandas restant en liberté est estimé à 2000 individus.

 

Via : L'Express

 

* * *

 

Chez Holidog, nous voulons améliorer la vie de nos compagnons : nous vous permettons de le laisser en famille d’accueil pendant vos voyages (testez la garde), de le combler avec une box chaque mois (une box offerte ici) et de lui donner le meilleur avec notre nouveau service d’alimentation ultra-premium livré en 1h (découvrez nos repas pour chien et chat). Merci de nous faire confiance !

ADVERTISING